fuck you - sil

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 fuck you - sil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sil Monroe
PLÈNO ADDICTED
avatar
PLÈNO ADDICTED

Messages : 131
Emménagement : 16/07/2016
Pseudo : tadshoot
Avatar : lucky blue - sign okinnel
Autres comptes : River et Victor
Bonus à long terme : 96

Âge : dix huit ans, à peine majeur. pourtant, ça se voit dans tes yeux que t'en as vu plein plus que ton age pourrait faire penser.
Occupation : tu vends ton cul pour satisfaire les clients de ton boss. tu vends ton cul pour survivre. et puis pour vivre un peu, tu vas te battre dans la rue. pour sentir l'adrénaline des combats de boxe clandestins.

MessageSujet: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 14:41



En deux mots, ta vie est courte, décevante et ensuite tu meurs. On occupe nos vies avec de la merde, comme les carrières et les relations, pour nous faire croire que tout n’est pas totalement inutile.  @trainspotting + fromage fondu. ★★★

SIL MONROE
FEATURING LUCKY BLUE SMITH
nom : Monroe. Comme maryline. Aussi blond. Et c'est tout. Aussi le nom de ton père. Connard camé qui t'a abandonné. prénoms : Silvester. Mais c'est moche Silvester, alors t'as toujours dis Sil. C'est plus court. C'est plus simple. Et c'est même plus joli. date et lieu de naissance : Un 7 juin. Y'a un moment. Plus de dix huit ans. Et c'était à Montsimpa. Faut dire, tu l'as jamais quitté ta ville. âge : Dix huit ans maintenant. Mais ça veut pas dire grand chose 18 ans. Tu t'sens pas plus grand. pas plus adulte. statut civil : déchet de l'humanité, c'est un statut social ? T'es célibataire, clairement. Qui voudrait qu'un mec qui vend son cul ? occupation : survivre. et pour ça, t'es prêt à tout. ou presque. quand il t'appelle, tu vas vendre ton cul à des vieux bourrés de frics. avant lui, tu faisais ça dans la rue pour quelques dollars. on peut p'tete voir ça comme une promotion. sinon tu fais des combats de boxe illégaux pour gagner de l'argent. puis tu voles aussi. Des fois. orientation sexuelle : Tu baises parfois avec des garçons. Parfois avec des filles. Mais surtout des garçons. C'est le boulot qui fait ça. Pourtant, des fois, t'aimes t'égarer entre les cuisses des files. Des femmes. Tu les préfères plus vieilles. Comme les hommes d'ailleurs. T'as jamais été vraiment attiré par les gens de ton âge. fonds du foyer : Avant t'avais pas d'frics. Du tout. A peine gagné et déjà, tout est dépensé. Maintenant, avec faust, t'arrives un peu à te débrouiller. Un peu. ($) désir à long terme : t'attends pas grand chose à vrai dire. compétences : baiser, être chiant, manger traits de caractère : provocateur, agressif, cynique, fier, fragile, désinvolte,  débrouillard, borné, opportuniste, attachant, impulsif. Des mots en vrac qui veulent pas dire grand chose.  aspiration : fromage fondu


Les vilains petits détails

+ T’es sorti de l’orphelinat avec un peu d’argent en poche. Un peu. Et puis, pas vraiment de compétences. T’as d’abord cherché un petit boulot, mais tu finissais toujours par t’engueuler avec ton boss. A l’envoyer chier. Petit con de première. Alors rapidement, l’argent a disparu. Le petit appartement que tu louais aussi. Foutu dehors comme un chien. Et c’est par hasard que t’es tombé dans ce bordel. Vendre ton cul. Tu marchais dans la rue quand un mec s’est arrêté à coté de toi pour te proposer de lui faire une pipe. Contre 20 dollars. Tu l’as envoyé chier. Puis ton ventre a grogné. Et tu t’es dis que .. finalement, c’était pas si cher payé une pipe. Pour pouvoir bouffer. Tu l’as fais. Et puis t’as recommencé. Jusqu’à ce que ça soit une habitude.

+ T'as toujours espéré que tes parents reviennent te chercher. Peut-être que c'est pour ça que t'es jamais resté dans une famille d'accueil. Que t'es toujours retourné à l'orphelinat. Pour qu'ils puissent te trouver. Mais ils sont jamais venus. Bande de camés. Du coup, t’as jamais été attiré par la drogue. A part la MJ c’est vrai. Mais ça compte pas tellement. Contrairement à la plupart des gens que t’as rencontré sur le trottoir, t’as jamais touché à la drogue dure.

+ La première fois que t'as couché avec un mec, c'était un des meilleurs amis de ton supposé frères de ta famille d'accueil. Une famille bien riche. T'étais pas vieux. Quinze ans. Lui en avait dix-huit. Vous faisiez exprès de fous draguer ouvertement pour faire chier sa famille à lui. Autant dire que c'est pour ça que tu t'es fait viré de la famille cette fois là. La fois d’après, tu t’es fait ta supposée soeur. Le plus drôle, c’est qu’elle comptait garder sa virginité jusqu’au mariage. Fail.

+ T'as appris à boxer avec ton meilleur ami. C'était probablement la seule chose potable de l'orphelinat : les cours de boxe. Et malgré ton physique un peu trop frêle, tu t'es amélioré. De plus en plus. Jusqu'à battre à plat de couture la plupart des garçons du cours. T'as pas une force extraordinaire, mais tu sais bien taper. T’as acquis une bonne technique au fil des années. Puis surtout, t'es rapide. Tu esquives avec une grâce assez étonnante. Et puis t'es endurant aussi. Tu épuises tes partenaires et tu les dégommes. Enfin. Parfois.

+ Tu méprises la "classe supérieur". Peu d'entre eux ont ton estime. Et parmi eux, y'a elle. Ta soeur d'un jour. T'y es pas resté longtemps dans cette famille. Un mois. Deux peut être. Mais elle, elle était différente. Vraie. Tu sais pas vraiment comment elle a fait pour t'apprivoiser. C'était pas évident. Pourtant, elle l'a fait. Puis elle a su. Pour toi. Pour ce que tu fais dehors.

+ En vrai, t'es encore un gamin. Un gamin paumé dans les rues de Montsimpa. T'es prêt à tout pour vivre. Pour survivre. Et au fond de tes yeux bleus, y'a ce désir de se sentir aimer. Y'a ce désir de s'en sortir. De devenir quelqu'un. D'y arriver seul surtout. Tu veux pas être un assisté. Tu détestes qu'on te prenne en pitié. Ce que tu obtiens, tu veux le gagner. Voler, c'est quand t'as pas d'autres choix.

+ Parfois, tu mériterais une médaille de chiantitude. Grand roi des râleur. Roi pour faire l’inverse de ce qu’on te demande aussi. T’aimes pas les ordres. Non. Vraiment pas. A par peut-être pendant le sexe. A la limite, c’est les seuls que tu peux suivre sans râler.

+ Tu sais pas vrai grand chose. A part baiser. A part boxer. Si, à la limite, tu te débrouilles en grafiti. Ou du moins, t’essais de t’améliorer. Mais franchement, c’est pas dingue. T’as fini par croire les gens qui te traitaient d’incapable. C’est con, mais du coup, t’essayes plus vraiment.



pseudo/prénom : tadshoot / marion scénario ou inventé : inventé ** autres persos : River, Victor et Luz tes impressions sur le forum : naze où l'avez-vous connu : gladys chou

Code:
<b>LUCKY BLUE SMITH</b> - Sil Monroe



Dernière édition par Sil Monroe le Lun 1 Aoû - 0:08, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sil Monroe
PLÈNO ADDICTED
avatar
PLÈNO ADDICTED

Messages : 131
Emménagement : 16/07/2016
Pseudo : tadshoot
Avatar : lucky blue - sign okinnel
Autres comptes : River et Victor
Bonus à long terme : 96

Âge : dix huit ans, à peine majeur. pourtant, ça se voit dans tes yeux que t'en as vu plein plus que ton age pourrait faire penser.
Occupation : tu vends ton cul pour satisfaire les clients de ton boss. tu vends ton cul pour survivre. et puis pour vivre un peu, tu vas te battre dans la rue. pour sentir l'adrénaline des combats de boxe clandestins.

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 14:41

{such a beautiful lie to believe in}

« Elle est où maman ? » Ca fait des jours que t’as pas vu tes parents. Que t’es là. Dans cet endroit que tu connais pas. La femme s’accroupie pour être à ton niveau, un léger sourire triste vient marquer ton visage. « Je suis désolé mon grand, mais tes parents n’étaient pas capable de s’occuper de toi … Tu vas rester là un peu … Puis on te trouvera une nouvelle famille qui s’occupera de toi. » Tu fronces un peu les sourcils. C’est vrai que parfois, ils t’oubliaient à l’école. Qu’ils hurlaient un peu trop fort en cassant des objets. Qu’ils laissaient le bazar dans la maison. Mais ça veut pas dire que tu veux plus les voir. Tu les aimes tes parents toi. T’en veux pas d’autres. « … J’veux pas d’autres parents… » Elle se contente de te regarder un moment, caressant légèrement tes cheveux. Mais tu te recules brusquement. Tu l’aimes pas cette femme. « Je suis sur que ça va bien se passer. Et puis, regarde, il y a pleins d’autres enfants … » Tu sers un peu le poing, restant silencieux. Elle essaye encore un peu avant d’abandonner, quittant le dortoir de l’orphelinat. « Hey, salut ! Jm’appelle Ash ! » Tu regardes un instant ce garçon qui doit avoir ton âge. Tu hésites un peu avant de souffler doucement ton prénom « … Sil ». Il te sourit et toi, tu ne peux pas t’empêcher de lui rendre un très léger sourire malgré ta tristesse.

Le visage fermé, tu ranges tes affaires dans cette petite valise que tu remplis et désemplis sans cesse. T’as pas envie de partir. Pas envie de finir dans une autre famille d’accueil minable. Tu les détestes, ces femmes qui se font passer pour ta mère. « Tu pars ? » Tu ne te retournes même pas, haussant simplement les épaules. « …J’reviendrais bientôt » Parce que c’est toujours comme ça. Pour chacun de vous. Vous partez un temps, puis vous revenez. Finalement, c’est un peu votre maison ici. Dans cet orphelinat moyen au beau milieu de Montsimpa. Ash s’assoit sur le lit à coté de toi. Il dit rien, mais tu sais qu’il veut pas que tu partes. Tu l’sais parce que c’est ce que tu ressens à chaque fois qu’il part. Que l’un de vous part.

Dix huit ans. L’âge critique. Aujourd’hui, tu sors du système. Plus de famille d’accueil. Plus d’orphelinat. Aujourd’hui, c’est toi contre le monde. Un léger sourire vient s’afficher sur ton visage lorsque tu regardes ceux que tu laisses derrière. Ash viendra bientôt te rejoindre dehors. La plupart y sont déjà. Et ça vend pas tellement du rêve. Mais ça ira. Tu t’en sortiras. Rien que pour prouver à tes parents que tu valais la peine. Qu’ils auraient du revenir te chercher ces connards.  

{i wish i was special, but i'm a creep, i'm a weirdo}

Tu détestes en venir là. Vendre ton cul pour quelques billets. Tu t’sens minable quand tu fais ça. Mais des fois, t’as pas tellement le choix. Tu dors dehors depuis trop de nuits. Les squats sont remplis par tous les sans abris qui cherchent à fuir cet hiver glacial. Ce soir, tu dois dormir à l’intérieur. Peu importe le prix. Mieux vaut ça que crever. Alors t’es là, sur le trottoir dans ce coin connu pour ses putes, dans ton jean serré et ta veste en cuir. T’es congelé. Mais les gros blousons, c’est pas sexy, alors tu restes comme ça. Les voitures passent, ralentissant souvent, s’arrêtant parfois. Et comme les autres, tu t’approches des voitures à l’arrêt dans l’espoir que cette fois, on te choisira. Parce qu’évidemment, t’es pas tout seul.

Ca fait une heure que t’es là. Les pervers se font rare ce soir. Alors tu sors une clope, les mains tremblantes. Bordel, ce que tu peux haïr ça. Devoir te battre pour qu’on te baise. C’est lamentable. Une voiture s’approche, mais cette fois, tu restes là. Contre le mur. A fumer ta clope en observant la berline noire s’avancer lentement. Les vitres teintées te font rire. Ces putains de bourges qui se planquent derrière des vitres noires pour ramener une pute. La vitre descend et un tas de boys s’approchent, ventant leurs mérites pour attirer l’attention. Et toi, t’observes. Tes yeux se posent sur lui et pendant un instant, ton regard se perd dans le sien. Et il sourit. Derrière sa barbe. Sans un mot, tu souffles la fumée tandis qu’il te fait signe d’approcher. Tu hausses un instant un sourcil avant de jeter ta clope et t’approcher. « Monte » Comme ça. Tout simplement. Pas de question. Pas d’hésitation. Tu sens le regard haineux des autres, mais tu t’en fou. Ce soir, tu dormiras au chaud. Alors sans un mot, tu entres dans la voiture à coté de lui. Un léger silence s’installe. Il fait chaud à l’intérieur. Et bordel, ça fait du bien. Tu frottes tes mains l’une contre l’autre avant de souffler dessus. « On va chez vous ? » Un sourire vient de nouveau se dessiner sur son visage sans qu’il ne réponde. Tu hausses les sourcils un peu dépité. Quelques minutes suffisent à ce qu’il s’arrête devant un des plus beaux hôtels de New York. « 900 dollars pour la nuit. » Tu écarquilles les yeux à ses mots. « Quoi ?! » Personne ne t’a jamais offert autant d’argent. Ni même amené autre part que dans un motel pourri. « C’est quoi l’piège ? » Tu regrettes maintenant. T’aurais jamais du monter dans cette foutue voiture. « Y’a pas de piège. » Tu le regardes attraper son portefeuille et en sortir 300 dollars pour te les tendre. Tu observes les billets un instant avant de tendre la main d’un geste peu assuré. Mais brusquement, sa main se recule pour t’empêcher d’attraper l’argent « Je te donnes 300 dollars. Tu montes là haut, fais ton travail et demain, tu auras les 600 dollars restantes. Si ça marche bien, on se posera sur un prix un peu plus raisonnable. Dans les 600 surement ... » Tu regardes un instant l’hôtel, la boule au ventre. 900 dollars. Et si ça marche 600. C’est énorme. Tu pourrais dormir à l’intérieur pendant plusieurs semaines … « …ouais, ok » Il te tend l’argent de nouveau. Vraiment cette fois ci. « Donne moi ton numéro de téléphone et ton nom. Je t’enverrais un message. » Tu donnes tes informations, le coeur battant. Tu sens que tu fais une connerie. Que tu fonces dans le mur. Pourtant, tu ralentis pas. Tu accélères même. Mais l’adrénaline monte, et ça, ça t’rend fou. « Chambre 302. T’es à lui jusqu’à 10h. » Tu sors de la voiture, rangeant l’argent dans ton propre porte feuille. De nouveau, tu regardes l’hôtel, restant un instant planté là. Puis la fenêtre s’ouvre derrière toi pour laisser passer la voix de cet homme étrange. « Oh et … soit performant. Et bien sage surtout. » Tu sers les dents sans répondre tandis que la voiture s’éloigne, te laissant monter dans cette chambre et satisfaire les fantasmes d’un vieux pervers.
Putain. Ce qu’il faut pas faire pour survivre.


{all this bad blood here, won't you let it dry}

Un sourire malicieux aux lèvres, tu le provoques. Lui et ses gros muscles. Ce soir, comme souvent, très peu ont parié sur ta victoire. Trop petit. Trop frêle. C’est vrai, comment pourrais-tu gagner face à ce tas de muscles qui te fait face. Mais le tas de muscles est lent. Tellement lent. Tu évites chacun de ses coups avec une aisance déconcertante. Alors la violence des mots vient rejoindre celle des gestes. « Vient là sale pédé ! » Un petit rire vient s’échapper de tes lèvres. Ils aiment ça, les gros muscles, te traiter de pédé. Ils aiment moins quand ils se font humilier, allongés sur le sol froid de la rue. Brusquement, tu attrapes son bras qui vient de nouveau de te manquer. La surprise le bloque un instant. Assez pour que ton poing à toi vienne heurter violemment son ventre. Une fois. Deux fois. Il tente de répliquer mais ses gestes se font un peu plus aléatoire. Alors c’est son visage que tu viens frapper cette fois. Le sang gicle sur le sol sous les cris de la foule qui s’agite. Le gamin domine, et ça ne plait pas. Ce soir, beaucoup d’argent est en jeu. Un grognement s’échappe de tes lèvres lorsque ton adversaire arrive à te toucher, t’envoyant un violent coup dans le ventre. Mais tu fais face. Tu cherches à dissimuler la douleur. Pour ne pas avoir l'air faible. Et tu répliques avec une rapidité qui fini par mettre le tas de muscles hors de service. A terre. Le sang coulant sur son visage. Le corps transpirant et douloureux, tu te redresses dans un sourire. Il n’a réussi à te toucher qu’une fois mais la douleur est bien présente. T’es pas vraiment le plus fort, ni le plus résistant. Mais t’es malin. T’es rapide. Tu évites les coups jusqu’à assommer ton adversaire. « Victoire du gamin ! » Le juge de ce combat de rue lève ton poing recouvert d’un bandage de sang. Et tu souris. Bordel, qu’est ce que t’aimes cet instant où l’adrénaline atteint son sommet. Cet enivrement face à la victoire. La foule s’agite. Beaucoup ont perdu de l’argent ce soir. Toi, tu viens d’en gagner. Alors tu t’en fou. Tu vas récupérer tes deux cent livres avant de t’éloigner rapidement de la ruelle glauque où se déroulent ces combats de boxe illégaux.

« Hey l’gamin ! » Tu te retournes un instant pour découvrir un groupe de mecs un peu trop éméché. Tu fronces les sourcils avant d’augmenter l’allure. Ca sent pas bon ça. « Hey ! Part pas ! On t’fait peur blondie ? J’croyais que t’étais sans peur moi ! » Tu sers les dents. Accélérant encore un peu. Peine perdue. Les hommes ne tardent pas à t’encercler. « Allez vous faire mettre ! » Tu craches avec violence. Métaphoriquement. Puis physiquement. A leurs pieds. Un sourire aux lèvres, un des hommes s’approche. Tu recules, le fixant avec ce regard noir. Mais bientôt, ton dos rencontre le mur et l’homme attrape ton visage entre ses doigts. « Tu fais moins l’fier là hein … Tu sais que tu nous as fait perdre beaucoup d’argent là ? » Tu dégages ton visage de ses doigts, le repoussant. « Qu’est ce que ça peut m’foutre ?!! » Il n’a pas l’air d’aimer ton agressivité l’homme. Vraiment pas. Et pour montrer son mécontentement, son poing vient cogner ton visage. « Me parle pas comme ça, pédé ! » Tu sais pas ce qu'ils ont avec l'insulte pédé, ces cons. T'es même pas pédé. T'es bi. Avec certes, une préférence pour les mecs. Mais tu mettrais leur soeur ou leur femme dans ton lit avec un plaisir certain. Serrant les dents, tu tentes de répliquer, te défaire de son emprise. Tu parviens à donner quelques coups, mais rapidement, tu te retrouves au sol, sous des rués de coups de pieds. T’as l’impression que ça dur des heures. Tu sens leurs pieds atterrir sur tous les endroits de ton corps, t’arrachant des cris de douleurs. Mais personne ne vient. Personne ne vient jamais. Et ils t’abandonnent juste là, prenant simplement l’argent que tu as gagné avant de s’éloigner en riant. Bande de connards. Allez crevez en enfer.
Tu restes un moment là. Incapable de vraiment bouger. Puis faiblement, tu commences à te redresser, gémissant de douleur. Tu captes même pas l’homme qui s’approche dans la nuit. « Hey, ça va …? » Tu redresses la tête vers la voix, te renfrognant avant de répliquer avec cynisme « Très bien, ça s’voit pas ?! » Tu détestes son semblant de gentillesse. Putain de connard. Y’a pas de gentil dans l’monde réel. Y’a personne pour venir te sauver, tu l’sais bien. Alors tu l’jettes. Tu lui réponds froidement. Salement. Lui qui te propose son aide. Mais il s’accroche. Il reste même après ton énième insulte. Y’a rien à faire. Il s’obstine. Alors tu décides de te lever pour te barrer et échapper à les mots. Chaque pas est une douleur intense et tu finis par t’écrouler brusquement. Cette fois ci, t’as plus tellement le choix. Alors tu le laisses faire. Tu le laisses t’amener chez lui. Tu le laisses te soigner. Et doucement, tu t’endors. Tu t’endors dans un vrai lit pour la première fois depuis des semaines.


{I'm a first class let down. I’m a shut up sit down}

Tu sais pas vraiment ce que tu fous. Là. Avec lui. T’as toujours été sanguin. Du genre à t’énerver rapidement. Et étrangement, à te calmer rapidement. Pour ceux qui trouvent les bons mots. Faust, il y arrive étrangement bien. A t’énerver comme à te calmer. Avec son comportement toujours si égale. Si opposé à toi. Il est le jour quand tu es la nuit. Tu te tournes vers lui, l’observant se lever pour jeter sa capote puis revenir dans le lit près de toi. Tu pensais qu’il se casserait. C’est ce qu’ils font toujours. Mais c’est pas un client. Il est pas comme les autres. Et lui, il reste. Du moins, pour l’instant. Tu lui as pas encore fait assez peur. Pourtant, y’aurait eu de quoi. Vraiment. Vous restez silencieux. Lui et toi. Vos respirations sont revenues à la normale. C’est un peu étrange de coucher avec lui alors qu’il a une femme. Alors que tu bosses pour lui. Tu pensais sincèrement que ça n’arriverait jamais. Mais c’est arrivé. Sans un mot, tu viens éteindre la lumière, te retournant sur le ventre avant de glisser ta main sous l’oreiller. Et tu fermes les yeux. T’as passé deux nuits effroyables. Un souvenir du passé venant te hanter à coup de flingue. A coup de mort. Et la tête bourrée de sexe, tu peux encore ne pas penser au corps étendu de cet homme et de la flaque de sang qui s’élargissait. Tu peux encore oublié le temps d’une nuit que t’aurais pu crever là bas toi aussi. Sous la main d’un mec pour qui tu as pensé un jour ressentir quelque chose. C’est l’bordel putain. Ta vie. Tout. Doucement, tu t’endors. Sur cette pensée un peu étrange que … finalement, c’est pas si mal de vendre ton cul pour lui. C’est fou … mais ça te plait presque.




Dernière édition par Sil Monroe le Sam 16 Juil - 23:34, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 14:49

le pseudo puis lucky, t'en as pas marre ?
Revenir en haut Aller en bas
Siam Kostas
I LIKE BIG BUTTS AND I CANNOT LIE.
avatar
I LIKE BIG BUTTS AND I CANNOT LIE.

Messages : 441
Emménagement : 25/03/2016
Pseudo : flo.
Avatar : giza lagarce.
Autres comptes : jad walsh.
Bonus à long terme : 95

Âge : vingt-cinq années.
Statut : insaisissable, poussière brûlante glissant entre les doigts.
Occupation : costumes sombres, chemises immaculées, le bruit incessant de talons qui claquent contre le linoléum. c'est un empire de crades et de pourritures duquel elle est à la tête, régente illégitime du trône de cette entreprise dont elle a hérité.
Rps en cours : desi, len, dex, doudou

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 14:55

le voilà enfin le beau sil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teagan Wolstenholmes
Elle était belle comme une elfe
avatar

Messages : 1107
Emménagement : 02/06/2016
Pseudo : Nath.
Avatar : Jennifer Lawrence ( WILD HEART. vava / tumblr gif sign ).
Autres comptes : Lysandre & Maverick.
Bonus à long terme : 324

Âge : 26 ans. (18/09)
Statut : célibataire. le coeur ravagé par un homme auquel elle ne devrait pas accorder la moindre importance.
Occupation : en train de croquer un visage aux fusains.
Rps en cours : Seth - Benjamin - Martie - Eliott





Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 16:24

Re bienvenue parmi nous et bon courage pour ce nouveau personnage.

Tu vas encore nous faire un truc de fou. :angie:

_________________

Teagan Wolstenholmes
« Nous sous estimons souvent le pouvoir d'un contact, d'un sourire, d'un mot gentil, d'une oreille attentive, d'un compliment sincère, ou d'une moindre attention ; ils ont tous le pouvoir de changer une vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1957-le-monde-toi-tu-le-reves-a-ta-maniere http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1958-vivre-sa-vie-en-couleur-c-est-le-secret-du-bonheur
Sil Monroe
PLÈNO ADDICTED
avatar
PLÈNO ADDICTED

Messages : 131
Emménagement : 16/07/2016
Pseudo : tadshoot
Avatar : lucky blue - sign okinnel
Autres comptes : River et Victor
Bonus à long terme : 96

Âge : dix huit ans, à peine majeur. pourtant, ça se voit dans tes yeux que t'en as vu plein plus que ton age pourrait faire penser.
Occupation : tu vends ton cul pour satisfaire les clients de ton boss. tu vends ton cul pour survivre. et puis pour vivre un peu, tu vas te battre dans la rue. pour sentir l'adrénaline des combats de boxe clandestins.

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 16:26

tigrou, tu peux parler toi
voila la magnifique siam
teagan, arrete, ça fout la pression

merci à vous trois mes beautés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elias O'Domhnaill
BEAU ET CON
avatar
BEAU ET CON

Messages : 3351
Emménagement : 11/04/2016
Pseudo : ALLES
Avatar : Nicolas Simoes / SWEET DISASTER
Autres comptes : Maël, Anna & Mathys.
Bonus à long terme : 112

Âge : 26 ans (31 janvier).
Statut : Avec le plus merveilleux des hommes : Noah..
Occupation : Anciennement barman, maintenant... viré.
Rps en cours : AdamJude

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 17:36

Rolala je suis tellement mais tellement amoureuse de Lucky... rebienvenuuuue. **

_________________



« you're all that matters to me »
C'est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte, qu'elle crée en nous une présence qui nous rend faible, nous supporte. C'est ceux qu'on a aimés qui créaient un vide presque tangible, car l'amour qu'on leur donnait est orphelin, il cherche une cible. Pour certains on le savait, on s’était préparé au pire, mais d'autres ont disparu d'un seul coup, sans prévenir. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Chamberlain
MADAME CHAMBY LEWIS
avatar
MADAME CHAMBY LEWIS

Messages : 7249
Emménagement : 01/12/2015
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Autres comptes : sony, arìa, elis.
Bonus à long terme : 89

Âge : vingt-deux ans.
Statut : #pouetpouet
Occupation : tornade blonde à l'éruption solaire.
Rps en cours : doudou, rust, lys, iké, mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 17:58

t'es beau
et t'as le même nom que mad en plus

_________________
my ghost, where'd you go? ♒︎ i don't like them innocent, i don't want no face fresh. i like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies. kiss me in the corridor, but quick to tell me goodbye. and i swear i hate you when you leave but i like it anyway. © endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t53-nora-wasted-youth http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1783-nora-blue-moon
Sil Monroe
PLÈNO ADDICTED
avatar
PLÈNO ADDICTED

Messages : 131
Emménagement : 16/07/2016
Pseudo : tadshoot
Avatar : lucky blue - sign okinnel
Autres comptes : River et Victor
Bonus à long terme : 96

Âge : dix huit ans, à peine majeur. pourtant, ça se voit dans tes yeux que t'en as vu plein plus que ton age pourrait faire penser.
Occupation : tu vends ton cul pour satisfaire les clients de ton boss. tu vends ton cul pour survivre. et puis pour vivre un peu, tu vas te battre dans la rue. pour sentir l'adrénaline des combats de boxe clandestins.

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 18:24

Oh. Mince. C'était mon pseudo de base mais j'peux changer. Dès que j'ai une idée (et une connexion internet haha) je change (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Chamberlain
MADAME CHAMBY LEWIS
avatar
MADAME CHAMBY LEWIS

Messages : 7249
Emménagement : 01/12/2015
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Autres comptes : sony, arìa, elis.
Bonus à long terme : 89

Âge : vingt-deux ans.
Statut : #pouetpouet
Occupation : tornade blonde à l'éruption solaire.
Rps en cours : doudou, rust, lys, iké, mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 18:25

non mais tu peux garder t'en fais pas
c'pas si grave

_________________
my ghost, where'd you go? ♒︎ i don't like them innocent, i don't want no face fresh. i like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies. kiss me in the corridor, but quick to tell me goodbye. and i swear i hate you when you leave but i like it anyway. © endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t53-nora-wasted-youth http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1783-nora-blue-moon
Invité
Invité


MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 21:34

Bienvenue parmi nous 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 22:29

rebienvenue petit moineau
Revenir en haut Aller en bas
Sil Monroe
PLÈNO ADDICTED
avatar
PLÈNO ADDICTED

Messages : 131
Emménagement : 16/07/2016
Pseudo : tadshoot
Avatar : lucky blue - sign okinnel
Autres comptes : River et Victor
Bonus à long terme : 96

Âge : dix huit ans, à peine majeur. pourtant, ça se voit dans tes yeux que t'en as vu plein plus que ton age pourrait faire penser.
Occupation : tu vends ton cul pour satisfaire les clients de ton boss. tu vends ton cul pour survivre. et puis pour vivre un peu, tu vas te battre dans la rue. pour sentir l'adrénaline des combats de boxe clandestins.

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Sam 16 Juil - 23:44

merci mes jolis **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: fuck you - sil    Dim 17 Juil - 10:44

Tiens mais, lui, j'le connais, Sil le retour.
Revenir en haut Aller en bas
Sil Monroe
PLÈNO ADDICTED
avatar
PLÈNO ADDICTED

Messages : 131
Emménagement : 16/07/2016
Pseudo : tadshoot
Avatar : lucky blue - sign okinnel
Autres comptes : River et Victor
Bonus à long terme : 96

Âge : dix huit ans, à peine majeur. pourtant, ça se voit dans tes yeux que t'en as vu plein plus que ton age pourrait faire penser.
Occupation : tu vends ton cul pour satisfaire les clients de ton boss. tu vends ton cul pour survivre. et puis pour vivre un peu, tu vas te battre dans la rue. pour sentir l'adrénaline des combats de boxe clandestins.

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Dim 17 Juil - 12:36

ouiiiiii *sautille*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Moore
#FuckMeTender
avatar
#FuckMeTender

Messages : 1634
Emménagement : 13/03/2016
Pseudo : Pouley + Gwendolineuuuuh
Avatar : Scarlett Simoneit (bb Javi <3)
Autres comptes : x
Bonus à long terme : 287

Âge : 24 ans d'aventures douloureuses
Statut : Amante des âmes torturées, mariée à Satan
Occupation : Prostituée sous l'emprise de Javier
Rps en cours : Evan#2 ~ Baya#2 ~ Cal ~ Javier#6 ~ Jude#2

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Dim 17 Juil - 17:01

bb sil comment t'es beau ptn je t'aime déjà

_________________
Every river that you tried to cross, Every gun you ever held went off, I'm just waiting till the firing starts, just waiting till the shine wears off. Lost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1299-dancing-with-the-darkness http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t3085-dancing-with-the-devil
Nora Chamberlain
MADAME CHAMBY LEWIS
avatar
MADAME CHAMBY LEWIS

Messages : 7249
Emménagement : 01/12/2015
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Autres comptes : sony, arìa, elis.
Bonus à long terme : 89

Âge : vingt-deux ans.
Statut : #pouetpouet
Occupation : tornade blonde à l'éruption solaire.
Rps en cours : doudou, rust, lys, iké, mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: fuck you - sil    Dim 17 Juil - 17:55

mooooh j'valide, mais tu connais la chanson n'oublie pas d'aller faire des demandes de logement, emploi, ainsi que de te créer une fiche de liens. pour mieux préparer ton intégration, n'hésite pas à passer par le flood des nouveaux ainsi que par les demandes de rps ! bon jeu parmi nous, et n'hésite pas à me contacter si tu as le moindre soucis !

_________________
my ghost, where'd you go? ♒︎ i don't like them innocent, i don't want no face fresh. i like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies. kiss me in the corridor, but quick to tell me goodbye. and i swear i hate you when you leave but i like it anyway. © endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t53-nora-wasted-youth http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1783-nora-blue-moon
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: fuck you - sil    

Revenir en haut Aller en bas
 
fuck you - sil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the sims™ PLAY WITH LIFE :: NOUVELLE PARTIE :: Créer un sim :: Sims validés-
Sauter vers: