Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Ven 12 Aoû - 22:14



« Your chances of survival are about one in a thousand. Forget about the thousand. Concentrate on the one. » @me + Doctor Who. ★★★

AYMRICK SKYLAR MICELLI
DARREN CRISS
nom : Micellli prénoms : Aymrick Skylar date et lieu de naissance : 29 février, Florence âge : 25 ans statut civil : Célibataire occupation : Astrophysicien orientation sexuelle : Gay fonds du foyer : $$ désir à long terme : Un chien, un panda, une plante verte. compétences : Beaucoup trop pour être énumérée ! traits de caractère : Skylar Micelli. Il y a tant à dire sur lui, et si peu à la fois. La première chose qu'il vous faudra savoir, c'est que Skylar n'a, littéralement, jamais été heureux. Je ne m'épancherai pas trop sur les détails tout de suite, afin de vous laisser en découvrir un peu plus sur lui lorsque je vous conterai son histoire, mais comprenez ceci : jamais Skylar n'a eut le droit d'exprimer une opinion. Jamais il n'a été autorisé à prendre la moindre décision. Jamais il n'a pu se rebeller. Il a tenté. Une fois. Maladroitement qui plus est. Et ce jour là il reçut, de la part de son propre père, un châtiment démesuré, et dont il se souviendra à jamais. C'est la raison pour laquelle Skylar restera toujours un enfant. Peut-être pas en apparence, bien que plus d'une fois ses mimiques et ses réactions vous rappelleront celles d'un enfant ou d'un petit animal, mais mentalement.
Et pourtant. Pourtant il existe un paradoxe incroyable entre cet homme-enfant et ce qu'il est capable de faire. Skylar n'a jamais eut droit à l'erreur. En quoi que ce soit. Son père s'en est assuré, car à la moindre maladresse du petit Micelli, ce dernier recevait une correction qu'il n'aurait pourtant pas mérité. Alors non, Skylar n'est pas un génie. Il est juste un enfant qui s'est vu contraint d'apprendre, encore et toujours. A un point tel qu'il a réussi à se convaincre qu'il aimait cela, et que c'est devenu une routine pour lui. Et puisqu'il n'a jamais eut personne - pas réellement du moins - avec qui parler, presque chaque moment libre de la vie de Skylar fut dédiée au travail. Et c'est ainsi que le petit bouclé est capable de parler beaucoup de langues ( l'italien, sa langue maternelle, mais aussi l'anglais, le français, l'allemand, l'espagnol, le russe, le polonais, le portugais, le finlandais, le chinois/japonais, le grec, le latin.. ), ce qui pose parfois problème, car, tête en l'air qu'il est, il lui arrive parfois de parler, de penser, et même d'écrire en une autre langue, sans qu'il s'en rende compte. Celui lui arrive le plus souvent lorsqu'il est réfléchit intensément, ou encore lorsqu'il est paniqué. Pas à chaque fois, mais oui.. ne vous étonnez pas s'il vous répond un jour en russe ou en allemand, c'est tout à fait normal ! Quoi qu'il en soit, vous l'aurez compris, Skylar est très intelligent. Son travail le prouve d'ailleurs ! Après tout, qui peut se targuer d'obtenir le job d'astrophysicien à 20 ans seulement ?
Que puis-je vous dire d'autre ? Skylar est, sans aucun doute, le jeune homme le plus gentil que la Terre ait jamais porté. Il irait vous décrocher la Lune si vous le lui demandiez. Il veut toujours aider tout le monde, et croit profondément en la bonté humaine. Incroyable n'est-ce pas, quand on pense que jamais personne ou presque ne s'est un jour montré gentil avec lui ? Oui, Skylar aime les gens. De base, le petit brun aime tout le monde, et quand bien même cette personne se montrerait-elle affreuse envers lui... et bien... je ne dis pas qu'il l'apprécierait toujours autant. Mais il parviendrait à se convaincre qu'il y a une bonne raison à cette méchanceté. Et il sera toujours convaincu qu'une bonne dose d'amour est capable de tout guérir. Et cet amour, il s'efforce de le donner, à tout le monde. La différence, c'est que personne ne le lui rend, et tout le monde, toujours, profite de sa gentillesse et de sa naïveté. Quand ce n'est que cela... car plus d'une fois, les actes de ses camarades ont largement dépassé la manipulation lâche et traître. N'oubliez pas que la race humaine est la race la plus cruelle au monde... Notez cependant un détail important. Skylar Micelli aime peut-être tout le monde sur cette terre, mais une seule et unique personne fait exception à cette règle. Le monstre qui hante ses nuits, celui qui constitue sa plus grande peur : son père.
Mais revenons-en à son caractère d'enfant voulez vous ? Car il y a deux ou trois petites choses à noter, comme le fait que non, Skylar n'est pas bipolaire même si ses passages du joyeux au triste pourraient vous faire penser le contraire. Mais tel un petit enfant, il passe rapidement d'une émotions à un autre. Par exemple, si vous lui criez dessus, il pleurera et sera triste. Donnez lui une peluche deux minutes plus tard, ajoutez un sourire, et vous aurez droit à un Skylar heureux, qui aura oublié sa mésaventure. Non... oublié n'est pas le terme exact. Disons plutôt qu'il n'y pensera plus, mais qu'elle restera toujours gravée quelque part au fond de sa mémoire... Ce qui m'amène pourtant au point suivant : il est facilement influençable. Vous savez, quand vous dites à votre enfant " n'accepte jamais d'entrer dans la voiture d'un inconnu, même si il dit qu'il est ami de papa/maman ", " ne suit pas quelqu'un, même si il te dit qu'il a un bonbon ", bref le genre de prévention que les parents s'acharnent à répéter à leur enfants ? Il serait parfois bon de les rappeler à Skylar, car lui qui a une confiance aveugle en quiconque se montrera un peu gentil avec lui, je vous affirme qu'il est facilement influençable, et que même à son âge, on ne devrait pas le laisser errer tout seul dans les rues. D'autant plus qu'il se laisse toujours faire ! Déjà du temps où il était élève, lorsque de grandes brutes venaient le frapper, qu'importe la raison, jamais Skylar ne se défendait. Il se roulait en boule par terre, en pleurs, et se laissait faire. Je ne vous dis pas le nombre de devoir qu'il a fait pour les autres, le nombre de fois où il a bu l'eau de la cuvette des toilettes, le nombre de bleus qu'il avait, et a encore, un peu partout sur le corps. Je ne vous parlerai même pas de ses cicatrices, pour la majeure partie infligées par son père, et je vous laisserai imaginer en ne vous disant que ceci : il y a une raison bien précise pour laquelle Skylar n'a jamais porté de manches courtes, même sous une chaleur de 40° en été. Et son refus de se montrer torse nu dépasse le stade de la pudeur, même s'il faut avouer qu'il est bien le garçon le plus pudique que vous puissiez connaître ! Il n'oserait pas même dire à un garçon qu'il le trouve beau !
Oh d'ailleurs, je crois ne pas en avoir fait mention : Skylar est gay. Détail ? Nooooon. Du tout. Surtout pas dans son histoire. Mais une fois encore, vous comprendrez mieux en lisant son histoire... Il en va de même pour l'influence de son don de médium mes amis, attendez de lire. Un peu de patience n'a jamais tué personne... aspiration : Connaissance ; cerveau exceptionnel



signe astrologique : Poisson, poisson, je veux un poisson ! prénom de l'ami imaginaire : Kyle. plat préféré : Il n'en n'a pas. couleur préférée : Bleu. genre de musique apprécié : Pop, rock. attirances : Skylar est attiré par les garçons. Mais définir avec précision ce qui l'attire chez quelqu'un est compliqué, car n'oublions pas que le petit bouclé pense comme un enfant ! Le physique joue forcément, après tout quand on est petit, on n'assimile pas tout de suite que le physique ne fait pas tout ! Bon évidemment, si le monsieur pouvait ne pas lever la main sur lui, il serait heureux... tues l'amour  : L'alcool, la cigarette, le haussement de ton, lever la main sur lui, le menacer, lui faire peur, lui faire du mal, lui crier dessus, lui faire les gros yeux.

Les vilains petits détails

† Si par malheur vous avez l'occasion de voir Skylar torse nu, votre réaction sera probablement un regard horrifié, et peut-être même un mouvement de recul. Ses bras, son torse, son dos, sont ornés de marques de coups, de lacérations - parfois profondes -, de brûlures à la cigarette. Des marques plus ou moins récentes. Certaines datent d'il y a des années ; certaines ne sont que le résultat de personnes mal intentionnées aimant particulièrement prendre Skylar comme bouc-émissaire aujourd'hui encore. Vous verrez au niveau de ses côtes des traces significatives, vous prouvant le nombre de fois où elles ont été brisées. Vous n'oserez peut-être pas le toucher, par peur de lui faire mal. Vous fermerez les yeux et détournerez le regard, n'osant même pas imaginer le quart du tiers de ce que ce petit être inoffensif a subit tout au long de sa vie... et subit toujours.

† Aussi étrange que cela puisse paraître, Skylar croit toujours au Père Noël. Ne croyez pas qu'on lui a épargné le speech l'informant de la non existence du gros bonhomme à la barbe blanche, mais c'est un rêve auquel Skylar s'est toujours accroché. Il n'a jamais voulu entendre raison à ce sujet ; c'est un rêve rassurant auquel il se raccroche. Sa maman lui a toujours dit que dans le monde des rêves, rien de mal ne pouvait lui arriver. Je crois que quelque part, le Père Noël représente une part de rêve éveillé. Et tant qu'il croit en son existence, Skylar est sûr que rien de pire ne peut lui arriver.

† Lorsqu'il a peur, ou qu'il est profondément concentré, Skylar parle dans une autre langue, sans même s'en rendre compte. Ce n'est pas de la frime, ce sont juste les premiers mots qui peuvent lui sortir par la tête. Il lui arrive également d'écrire dans une autre langue, parce que trop distrait par sa concentration. Oui bon, je le reconnais. Ca ne doit pas faire grand sens pour vous. Mais Skylar n'est pas le jeune homme typique, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué !

† Maintenant qu'il a davantage la possibilité de manger ce que bon lui semble, Skylar est végétarien. Il ne conçoit pas que l'on puisse tuer des animaux pour les manger, et est au bord des larmes à chaque fois qu'il voit de la viande dans une assiette, ou le rayon charcuterie dans un magasin.

† Lorsqu'il a du mal à s'endormir, car trop triste ou trop apeuré, Skylar fredonne la chanson Not Alone. Vous savez, les enfants ont souvent un doudou sans lequel ils ne peuvent dormir, mais vous vous doutez bien que dans le cas de Skylar, espérer qu'il puisse posséder quelque chose plus de deux minutes est totalement utopique. Cette chanson est son doudou.

† Il parle aux plantes vertes. Je veux dire, Skylar Micelli est un petit être étrange qui parle à tout et tout le monde, que ce soit aux animaux ( ce qui à mon sens est normal cela dit ), aux humains ou aux objets. Il parle même aux arbres dans lesquels il va se réfugier ! Mais les plantes vertes... c'est moins courant. Je veux dire, qui n'a jamais parlé à un arbre de sa vie ? Mais vous êtes vous un jour surpris à vous asseoir devant une plante et lui raconter votre vie ? Et bien lui... si. Ce qui, en soit, n'est pas idiot si l'on part du principe que l'on peut parler à des êtres vivants quels qu'ils soient. Certains le jugent pour cela, d'autres, bien plus rares, trouvent cette excentricité atypique et parfois même adorable.

† Mentir avec Skylar, c'est mission impossible. Le petit bouclé est absolument incapable de mentir, que ce soit aux autres ou à lui même. Oh, il tente parfois. Comme quand il vous fixe avec ses grands yeux de chien battu et vous affirme avec une conviction foudroyante qu'il va bien, alors qu'il vient tout juste de se faire battre. Personne ne peut y croire, la douleur, la peur, le traumatisme, tout se lit sur son visage. Mais il essaye. Parfois, il essaye. Car Diego lui a bien apprit la leçon : il ne mérite pas que l'on perde son temps avec lui.

Les Annales du Disque-Monde, de Terry Pratchett, est la saga préférée du petit bouclé. Il faut dire que l'auteur a imaginé un monde bien étrange et plutôt what the fuck qui correspond étrangement bien au petit bouclé.

† Danser est comme une seconde nature chez Skylar. Il n'a jamais appris à danser et ne danse à vrai dire que très rarement... mais les - Ô combien rares - fois où il se lâche, le résultat est plutôt... plutôt bon en fait !

† Il dort toujours enroulé dans un vieux manteau d'Alaric Wellington, dont vous comprendrez l'importance au fil de l'histoire. Ainsi, il se sent moins seul. Il en est rendu à un point où, lorsqu'il ne peut dormir chez lui, et donc n'a pas accès à ce manteau, il ne s'endort que difficilement, voire pas du tout.

Il était une fois, une histoire de Sims
I've been alone. Surrounded by darkness. I've seen how heartless the world can be... 

L'histoire de notre jeune ami commence en Italie, à Florence plus précisément, et à une date étrangement très significative, puisque le petit Micelli vit le jour un 29 février. Or comme chacun sait, le 29 février n'existe qu'une fois tous les quatre ans, ce qui revient à dire que trois ans sur quatre, l'anniversaire de Skylar n'existe pas... et lui non plus. C'est tout du moins l'une des " gentillesses " dont l'a toujours gratifié son père, et que Skylar a fini par croire. Cela prend du sens pour lui. Comment quelqu'un peut-il exister s'il n'a même pas une date d'anniversaire réelle ? Mais revenons en au tout début voulez vous ? Quand la vie de Skylar n'était pas encore vouée au désespoir et à la maltraitance. Quand il était encore ce petit bébé déjà si adorable et si pur, ignorant de la rudesse de ce monde. Il ne s'en souvient pas, mais à sa naissance, les premiers mots de sa mère ne furent pas pour lui, mais pour son père. Une phrase qui annonçait ses malheurs à venir : « Je te préviens, Diego. Tu n'as pas intérêt à lever la main sur lui aussi. »

I've seen you crying. You felt like it's hopeless. I'll always do my best to make you see...

Laissez moi vous parler un peu de Diego Micelli avant de continuer. C'est un homme lâche et traître, qui n'a jamais osé lever la voix contre quelqu'un de plus influent que lui, mais qui  ne s'est jamais gêné pour battre sa femme - et plus tard, son fils -, ou pour se montrer malpoli envers n'importe qui d'autre. C'est un alcoolique, et un fou. Un être abject qu'on ne peut pas comprendre, et que l'on n'a pas même l'envie de comprendre un jour. Arabella Calvetti venait d'une famille ni très riche ni très pauvre, et avait été contrainte d'épouser cet homme. Mariage arrangé, une tradition familiale que ses parents avaient tenu à perdurer. Ils n'avaient pas hésité à faire le malheur de leur fille pour de l'argent... Et c'est pourquoi Arabella, la mère de Skylar, avait épousé Diego Micelli. Mise enceinte rapidement, elle n'osa pas le quitter malgré ce qu'il lui faisait subir. Car elle savait qu'il parviendrait à avoir un droit de garde sur son enfant. Elle voulait à tout prix protéger Skylar.
Et c'est ce qu'elle parvint à faire de son vivant du reste ! Elle ne pouvait pas le protéger de tout, et plus d'une fois Skylar subit les critiques haineuses de son père, plus d'une fois il entendit sa mère hurler et pleurer sous les coups de son époux, plus d'une fois il fit des cauchemars à cause de cela. Mais Arabella avait réussit... de son vivant, jamais Diego ne leva la main sur Skylar. L'envie ne manquait pas, et il faillit plus d'une fois de le frapper. Mais elle s'interposa toujours. Et toujours elle subissait le double du châtiment qu'aurait subit son fils. Et jamais elle ne le reprocha à Skylar. Parce qu'il n'y avait rien à reprocher. Parce que ce n'était pas sa faute. Il était une victime, comme elle.
Tout le monde croit que Skylar ne s'en souvient pas plus que cela. Tout le monde croit que, tout hypermnésique qu'il soit, cela faisait tellement partie intégrante de son quotidien que le petit bouclé ne doit plus faire la " différence " entre chacun de ces moments. Ces personnes ont tort. Il se souvient de chacune et les différencie toutes. Mais il est vrai qu'il y a un léger voile entre l'avant et l'après.
Son premier... réel souvenir d'enfance. Celui lui qui l'a le plus marqué. Ce fut la mort de sa mère. Ou peut-être devrais-je dire meurtre ? Skylar avait sept ans, et... à première vu, il s'agissait d'une soirée comme les autres. Son père avait trop bu, lançait des propos injurieux envers sa femme et son fils, et Skylar sursautait violemment à chacune de ses paroles, paniqué, tout tremblant. Arabella voulu le faire manger dans la cuisine, mais Diego s'y opposa, exigeant qu'ils mangent tous à table. Mais l'appétit de Skylar était définitivement coupé, et il ne mangea presque rien, ce qui suscita une nouvelle colère démesurée chez le paternel qui se mit à crier de plus belle. Arabella s'interposa... pour la toute dernière fois. Elle osa lever la voix, lui disant de laisser Skylar tranquille, et qu'il n'avait qu'à partir s'il n'était pas heureux ici. Puis d'un ton plus doux, elle dit à Skylar d'aller se coucher, et lui promit d'aller le rejoindre dans quelques minutes. Chaque soir, elle venait et lui chantait une chanson, ou lui racontait une histoire. Chaque soir, elle trouvait un moyen de l'endormir sans qu'il ait peur que le monstre de ses jours n'apparaisse également dans ses nuits. Elle lui disait que le monde des rêves était le seul monde où jamais personne ne pourrait venir l'embêter. Qu'il serait heureux s'il s'endormait. Qu'il pourrait s'inventer un monde qui n'appartiendrait qu'à lui seul. Puis elle restait près de lui pour le rassurer, et il parvenait à s'endormir paisiblement.
Mais rien de tout cela ne se produisit ce soir là. Ce soir là, Skylar s'en tint au schéma habituel : salle de bain où il se lavait et se brossait les dents, puis sa chambre, où il se réfugiait sous ses couvertures, attrapait son ours en peluche et le serrait très fort contre lui pour se rassurer jusqu'à ce que sa maman ne vienne. Mais les cris en bas se faisaient beaucoup trop violents. Des assiettes volaient, des chaises tombaient, des vitres se brisaient. Le claquement du fouet se fit entendre plusieurs fois, les pleurs de sa mère aussi. Skylar n'avait jamais assisté à ce genre de scène. Il les avait toujours entendu, et croyez moi si je vous  dis que c'était déjà bien assez. Mais ce soir là. Ce soir là, il commença à descendre les marches des escaliers. Ce soir là, il alla se réfugier dans le placard en dessous des marches. Ce soir là, il vit son père battre sa mère, jusqu'à ce qu'elle ne respire plus. Apeuré, désespéré, Skylar ne pouvait que rester là, sans rien dire. Que pouvait-il faire ? Il n'était qu'un enfant qui n'avait jamais eut son mot à dire. Il serra son ours en peluche si fort qu'il s'en faisait mal, et s'allongea par terre en regardant sa mère. Leur regard se croisèrent, un regard de désespoir. Il voulait aller dans les bras de la seule personne qui l'ait aimé. Il voulait à la fois la consoler et se consoler lui même. Mais il ne pouvait pas. Il avait bien trop peur. Et son père continuait. Puis il y eut un dernier coup de pied. Un dernier soubresaut. Et Skylar était officiellement seul, livré à lui même. En proie à un monstre qu'il ne pouvait combattre. On dit que les contes de fée ne disent pas aux enfants que les dragons existent, car les enfants le savent déjà. On dit que les contes de fées expliquent aux enfants que l'on peut vaincre ces dragons. Mais cela... on ne l'avait jamais expliqué au petit brun.

Baby, you're not alone ! 'Cause you're here with me !

Diego Micelli était tellement saoul qu'il ne pensa ni à déplacer le corps, ni à vérifier si Skylar n'avait rien vu. Il se contenta de monter son gros tas de graisse dans sa chambre et s'endormit dès qu'il eut touché le matelas. Skylar quant à lui, rampa jusqu'au corps meurtris de sa pauvre mère et alla se mettre tout contre elle en pleurant. Il ne voulait pas croire qu'elle n'était plus là. Il le savait. Il en avait pleinement conscience. C'était comme ce chiot qu'il avait un jour ramené à la maison. Son père avait appuyé très fort sur la gorge du malheureux animal, et il avait cessé de respirer. Mais comment pouvait-il être mort quand il était pourtant là plein de vie juste avant ? Mais il y avait plus important que cela. Skylar pensait qu'elle l'avait abandonnée. Il ne lui en voulait pas. Il avait vu tout la scène, il savait que ce n'était pas sa faute. Mais elle n'avait pas tenu parole. Elle l'avait abandonné. Elle n'était pas venu le rejoindre.
Son corps se refroidissant vite, il tenta de la réchauffer, comme si cela pourrait changer quelque chose. Comme si, en la réchauffant, elle ouvrirait à nouveau les yeux, lui sourirait et le serrerait dans ses bras. Il tenta tout. De la couvrir. De lui parler. De la réveiller. Mais rien n'y fit. Vers 4 ou 5 heures du matin, Skylar embrassa une dernière fois la joue de sa maman, et remonta, son ourson dans les bras. Cette fois, il avait réellement peur. Peur de tout. Peur du moindre bruit. Peur de sa propre respiration. Plus personne n'était là pour le protéger, ni pour le réconforter. Sa maman lui manquait. Quelques heures plus tard, il entendit son père se lever. Caché sous les couvertures, il trembla brutalement, encore plus quand la porte de sa chambre s'ouvrit. Son père venait le réveiller pour lui ordonner de rester coucher jusqu'à 9 heures. Skylar ne tarda pas à comprendre pourquoi. En deux heures, Diego s'était débarrassé du corps, mais il lui avait fallu un certain temps pour trouver quoi en faire visiblement. Quand Skylar se leva, son père lui annonça que sa mère avait quitté la maison, qu'elle l'avait abandonné car il était un mauvais fils, une loque humaine dont personne ne voudrait et qu'il devrait s'y faire. Skylar eut la bonne idée de ne rien dire. Il eut la bonne idée de tenir sa langue. Après lui avoir fait ranger la maison et jeté tous les débris de verre, son père lui fit faire ses valises. En bon lâche qu'il était, il quittait le pays. Rapidement.

And nothing's ever gonna bring us down 'cause nothing can keep me from lovin' you, and you know it's true...

Ils partirent donc pour l'Amérique, ou plus précisément Sacramento, là où, pour sûr, personne ne les reconnaîtraient. Après avoir passé une semaine à l'hôtel, Diego trouva un appartement à louer qui fut leur nouvelle résidence. Il força Skylar a apprendre l'anglais, bien qu'il ne prenne pas cette peine lui même. Et comme Skylar n'apprenait pas assez vite à son goût, il le frappa, pour le forcer à apprendre plus vite. Pour le forcer à mieux faire. Cette suite d'événements - la mort de sa mère, le déménagement et les nouvelles violences de son père à son égard - furent le déclencheur. C'est ce qui créa en notre petit brun cette poussée de haine pour son père ; la seule qu'il aurait de sa vie. Et la seule qui ne le quitterait jamais également. Les années passèrent sans que la situation de Skylar ne s'améliore. Il subissait sa vie au lieu de la vivre, mais il n'avait d'autre choix que de s'en accommoder.

It don't matter what'll come to be, our love is all we need to make it through...

Et puis un jour. Un jour, Skylar eut pour la première - et la dernière - fois le courage de prendre sa vie en main. Voyez vous, dans l'esprit de Diego Micelli, le chemin de son fils était tout tracé : il l'avait déjà fiancé de force à une jeune fille italienne, notamment parce qu'il savait pertinemment que son fils était attiré par la gente masculine et que, non content de ne pas pouvoir supporter « ces erreurs de la nature », il était plus que ravit de voir son gamin souffrir. Il l'avait aussi destiné à la carrière de chirurgien, une fois encore pas uniquement pour tout l'argent que Sky pourrait lui rapporter, mais aussi parce qu'il savait pertinemment que le petit brun serait malheureux à vie avec un tel métier. Petit bonus, il comptait bien vivre aux crochets de son fils et de sa future épouse jusqu'à ce que mort s'en suive ( et pas forcément la sienne... ). Skylar connaissait le plan. Depuis des années, il lisait des livres de médecine dont chaque mot s'incrustait automatiquement dans sa mémoire. Depuis des années il suivait un cursus scientifique, depuis des années il n'avait même pas pu se distraire réellement, ou en cachette. Et comme la plupart du temps, son père finissait par le découvrir, cela en revenait à tendre le bâton pour se faire battre... 
Mais à cette période de sa vie, Skylar était arrivé à un tournant fondamental : choisir sa future université. Oh bien sûr, il savait très bien où son père voulait qu'il aille, et c'était bel et bien le plan auquel il avait prévu de se tenir... jusqu'à ce jour où le petit brun rouvrit sa boite à souvenirs, cachée dans trou dans le mur que personne n'avait décidé de refermer et où les araignées faisaient souvent leur nid, à son plus grand dam. Cette " boîte " à souvenir n'était en réalité qu'une petite enveloppe qui renfermait une photo : celle de sa mère. Il n'y avait pas touché depuis des années, car il avait peur que son père ne la voit et ne l'arrache. Vous pouviez tout prendre à Skylar, mais pas cette photo.
Voir cette photo de sa maman fut le déclencheur, c'est ce qui le poussa à fuir pendant la nuit. Pour la première et la dernière fois de sa vie, Skylar brisait les règles et faisait quelque chose pour lui. Mais n'oublions pas qu'il s'agit de Skylar, et ce dernier partit sans prendre de vêtements, de nourriture ou même d'argent. Enfin... il avait bien cinq dollars en poche, mais il n'irait pas loin... ! Il n'avait veillé que sur une seule chose : la fameuse photo. Le jeune homme traîna dans les rues une grande partie de la nuit, mais continua toujours d'avancer. Il ne savait pas où il allait, mais une chose était certaine : il y allait. Il n'avait pas peur, cette situation n'était pas bien différente de d'habitude : seul, dehors, dans le froid, et il devrait probablement dormir dans l'herbe, à moins qu'il ne se trouve une petite niche pour chien inhabitée. Finalement il grimpa dans un arbre, une habitude qu'il avait développé aux cours des années, et se mit à regarder les étoiles. Il joua avec les feuilles comme on joue avec les cheveux de quelqu'un et se mit à parler à son arbre en pointant une étoile du doigt. « Celle là, c'est ε Pegasi. C'est la quatre vingt quatrième étoile la plus brillante ! Et là bas, c'est α And ! » Et Skylar continua ainsi pendant des heures, à désigner des étoiles, les nommer, raconter leur histoire, décrire des constellations... Voilà ce qui était fait pour le petit brun. Voilà ce qu'il aimait. 

Now I know it ain't easy. But it ain't hard trying, everytime I see you smiling...

Une voiture passa, puis une autre... jusqu'à ce qu'une jeune femme ne se gare non loin de l'arbre de Skylar, ayant repérer le petit bouclé accroché à une branche tel un panda. Quelques minutes plus tard, Sky était descendu pour la rassurer et elle l'emmenait jusqu'à Montsimpa, la première ville qui était venue à l'esprit de l'italien lorsqu'elle lui avait demandé où il comptait se rendre. Pour être honnête, cette jeune femme avait simplement eut pitié du brun, de son air si innocent et enfantin et de ses paroles si étrangement semblable à l'enfant que son visage laissait transparaître. Elle faisait sa bonne action de la nuit dirons nous, mais elle ne comptait pas s'attarder plus que cela sur son cas. Et c'est ainsi que Skylar fut lâché dans les rues de Montsimpa... 
Vous vous demandez sans doute ce qu'il se passa à Sacramento le lendemain matin, lorsqu'un Diego avec une gueule de bois infernale hurla après un Skylar absent ? Et bien... en premier lieu, il fulmina. Cette plaie n'était jamais là quand on avait besoin d'elle, c'était un boulet et une erreur de la nature ! Mais après avoir fait le tour de la maison pour retrouver son esclave, il en conclut qu'il avait dû le perdre quelque part dans la ville la veille au soir. « Bon débarras... » en avait-il conclut. 

And I feel you so close to me... And you tell me : « Baby, you're not alone !  'Cause you're here with me ! And nothing's ever gonna bring us down 'cause nothing can keep me from lovin' you ! And you know it's true ! It don't matter what'll come to be our love is all we need to make it through... »

Les premiers jours de Skylar à Montsimpa ne furent pas si différent de ce qu'il vivait chez son père. Il errait dehors dans le froid, dormait dans des coins d'herbe, et se faisait tabasser pour avoir mis les pieds dans une ruelle malfamée par des gangs. Il avait même réussi à se faire prendre ses cinq malheureux dollars ! Mais il y eut un vieil homme. Il y a toujours un vieil homme ! Il y a toujours cette personne qui changera tout, comme si la vie, après vous avoir fait descendre plus bas que terre, vous récompensait d'avoir tenu le coup et vous accordait un moment de répit avant de vous faire souffrir davantage. Alaric Wellington était un homme pas si différent de Skylar. Sa vie lui avait réussit, pendant un temps, mais au moment où les deux se rencontrèrent, il n'était plus qu'un vieil homme à la retraite délaissé de ses enfants, inconnu de ses petits enfants, et à deux doigts de se faire mettre en maison de retraite par sa propre fille qui voulait avoir la paix. Il se levait le matin sans en connaître la raison, et se demandait chaque chaque jour que Dieu lui accordait pourquoi il n'était pas encore mort dans son sommeil. La réponse se trouva un jour là, pile sur son paillasson, à l'endroit où il retrouvait normalement son journal. La réponse s'appelait Skylar Micelli. 
Et oui. Contre toute attente il était là, dormant à poings fermés avec la photo de sa mère, dont il s'était remémoré la voix pour parvenir à dormir en toute tranquillité. Mais il avait le sommeil très léger, et il suffit que le vieillard s'approche de lui pour le réveiller en sursaut. Et tandis qu'il se confondait le excuse, Alaric l'apaisa et l'invita à entrer. Il lui fit prendre une douche, lui donna quelques vieux vêtements en attendant d'aller lui en acheter de nouveaux et lui offrit à manger. Un vrai repas ! Et Skylar avait même le droit de se resservir ! C'était comme un rêve éveillé pour lui. Il s'émerveillait du moindre goût, de la moindre nouveauté. Oh bien sûr il avait lui même cuisiné, et puisque son cerveau ne lui permettait pas d'oublier quoi que ce soit, il se souvenait très clairement du goût des petits plats de feu sa mère, mais cela faisait des années qu'il n'en n'avait plus mangé un seul. Ce jour là, chacun avait retrouvé quelque chose : Alaric avait retrouvé le goût à la vie, et le plaisir de ne pas être seul, d'être avec quelqu'un qui l'appréciait et prenait soin de lui ; Skylar, ce que cela faisait d'avoir quelqu'un qui semblait tenir à vous. Quelques heures plus tard, après qu'Alaric eut tirer les vers du nez du petit brun, il fut convenu qu'il reste vivre avec lui. 

I still have trouble. I trip and stumble trying to make sense of things sometimes... I look for reasons, but I don't need 'em all I need is to look in your eyes... And I realize... !

Cette nouvelle ne fut que moyennement appréciée de la famille Wellington, mais il y virent un avantage : ils n'auraient plus à faire de visite mensuelle pour " vérifier " si tout allait bien ( tu parles, ils venaient, sonnaient, repartaient ! ). Skylar passa deux magnifiques années là bas. Alaric se comportait en grand-père gâteau et apprenait à Skylar beaucoup de choses. Il lui apprit à conduire, le fit entrer à l'université pendant une année, et le fit même découvrir à certaines de ses connaissances. Skylar n'avait pas besoin de huit années d'études pour devenir astrophysicien : il n'avait besoin que de huit mois. Il su faire ses preuves et, contre toute attente, pu obtenir un job qui lui convenait, qui lui plaisait. Et même lorsqu'il allait travailler, il refusait de laisser Alaric tout seul : ils y allaient ensemble ! Alaric n'était peut-être pas doué pour les astres, mais il s'y connaissait en sciences, et apprenait autant au petit italien qu'il en apprenait au vieil homme. Alaric était fier de Skylar. Il fut le seul à qui Sky raconta toute son histoire. Il fut le seul en qui il eut entièrement confiance, comme on fait confiance à un membre de sa famille. Alaric comprenait toutes les facettes du bouclé, il savait ce qu'il avait enduré, il comprenait son comportement enfantin, et tout cela ne le rendait que plus fier. Car il croyait en ce petit homme au si grand coeur, cette force de la nature que rien ni personne ne saurait raisonner, que pas même la vie ne parvenait à abattre. Et pourtant, ce n'était pas faute d'essayer... Et la Vie, jugeant que Skylar avait eut suffisamment de répit pour le moment, décida comme d'un commun accord avec la Mort de lui retirer son bonheur si nouvellement acquis.

Baby, I'm not alone ! 'Cause you're here with me ! And nothing's ever gonna take us down... 'cause nothing can keep me from lovin' you ! And you know it's true, it don't matter what'll come to be our love is all we need to make it through...

Comme je vous l'ai dis.. il s'agissait d'un vieil homme. Un vieil homme qui avait tout fait pour cacher à Aymrick sa maladie. Un vieil homme qui ne voulait pas lui infliger plus de douleur que nécessaire. Alaric savait que sa mort anéantirait le petit bouclé, et il avait raison. Il avait trouvé assez de force, et d'amour en lui pour lui cacher sa douleur. Ses médecins n'avaient de cesse de lui répéter qu'il devrait aller à l'hospital, mais il avait toujours refusé. Entre mourir chez lui ou à l'hospital, le choix était vite fait. Chez lui il pouvait s'occuper de Skylar. Il pouvait maintenir l'illusion. A l'hospital, tous deux auraient déprimé. Et peut-être même le vieillard se serait-il laissé mourir, purement et simplement. Skylar le retrouva mort dans son lit un matin, et il n'alla pas travailler ce jour là. Il pleura, énormément, s'allongea près d'Alaric et refusa de bouger de toute la journée.

Oh, 'cause you're here with me... And nothing's ever gonna bring us down cause nothing, nothing, nothing can keep me from lovin' you ! And you know it's true ; it don't matter what'll come to be you know our love is all we need...

La fin de l'histoire ? Il n'y en n'a pas encore. Car contre toute attente, Aymrick Skylar Micelli s'est toujours avéré être un survivant. Pour le moment il n'est pas le plus heureux des hommes, malgré qu'il ait un jour trouvé le courage de se libérer de l'emprise de son père. Sa vie s'est améliorée sous un côté, sous un autre, elle est toujours aussi affreuse. Mais c'est sa vie et il l'accepte, car il n'est habitué qu'à cela. Et pourtant, Skylar Micelli ne change pas. Il reste un homme bon, honnête, généreux, envers absolument tout le monde. Saurez vous encore résister à ce petit être adorable ? Oserez vous le faire ?

Our love is all we need
To make it through...


pseudo/prénom : Auriane/Phoeby scénario ou inventé : Sky's all mine ♥ autres persos : J'étais Everett, mais plus maintenant x) tes impressions sur le forum : J'aime toujours autant ! où l'avez-vous connu : Un ami qui est venu, puis reparti x)

Code:
<b>DARREN CRISS</b> - Skylar Micelli



Dernière édition par Skylar Micelli le Lun 22 Aoû - 21:46, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nora Chamberlain
MADAME CHAMBY LEWIS
avatar
MADAME CHAMBY LEWIS

Messages : 7249
Emménagement : 01/12/2015
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Autres comptes : sony, arìa, elis.
Bonus à long terme : 89

Âge : vingt-deux ans.
Statut : #pouetpouet
Occupation : tornade blonde à l'éruption solaire.
Rps en cours : doudou, rust, lys, iké, mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Ven 12 Aoû - 22:15

bienvenue parmi nous
bon courage pour ta fiche

_________________
my ghost, where'd you go? ♒︎ i don't like them innocent, i don't want no face fresh. i like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies. kiss me in the corridor, but quick to tell me goodbye. and i swear i hate you when you leave but i like it anyway. © endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t53-nora-wasted-youth http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1783-nora-blue-moon
Lacey Malone
Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien.
avatar

Messages : 162
Emménagement : 30/07/2016
Pseudo : good vibes. aka lau(rie).
Avatar : cutie speckhart • (ava) cheap thrills (gifs) tumblr (sign) myself + tumblr + r.m. drake.
Autres comptes : fabulous lacey is unique.
Bonus à long terme : 0

Âge : vingt-cinq fleurs fanées le long des cicatrices du temps. vingt-cinq années passées à effleurer l'enfer, brûlant chaque parcelle de ton être.
Statut : célibataire, éperdument amoureuse par le passé, endeuillée sous un voile de noir. tu ne cherches plus l'amour, il est enterré six pieds sous terre.
Occupation : harmonie lumineuse en plein jour, dentelle aux accords purs. crocs acérés à la nuit tombée, chimiste joueuse aux allures d'ange cachant le visage du démon.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Ven 12 Aoû - 22:18

j'adore le pseudo
bienvenue parmi nous bon courage pour ta fiche

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2456-lacey-our-brains-are-sick-but-it-s-okay http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2543-lacey-are-you-insane-like-me-been-in-pain-like-me
Eliott Hale
it's a wonderful sim's life
avatar

Messages : 1286
Emménagement : 01/05/2016
Pseudo : Cass
Avatar : Jack Falahee
Autres comptes : Jude, Will & Len
Bonus à long terme : 201

Âge : 27 ans
Statut : A nouveau un coeur à prendre, en espérant tomber sur une perle rare
Occupation : Styliste, créateur & couturier
Rps en cours : Dmitri M. / Maël A. / Skylar M. / Teagan W.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Ven 12 Aoû - 22:23

Coucou toi
Tu sais que t'es soooooo sexy avec Darren ? Tu veux bien faire des bb ?
OK, je craque à cette heure-ci mais c'est rien En tout cas re-bienvenue, j'ai hâte d'en savoir plus (même si j'en connais un peu)

_________________
Jeu de chat et de souris, changement des règles, perte de contrôle et incertitude. Dorénavant, c'est chacun pour soi et que le meilleur gagne. Un jeu dangereux auquel l'on joue. Un jeu de l'interdit dont on brûle les limites. T&E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1682-one-day-one-hearts-eliott-hale http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1684-a-number-on-a-piece-of-paper-eliott
Mathys Atkins
L’ouverture d’esprit,
l’ouverture d’un cœur
avatar

Messages : 956
Emménagement : 20/07/2016
Pseudo : ALLES
Avatar : Ash Stymest (Dreamy)
Autres comptes : Elias, Maël, Anna.
Bonus à long terme : 601

Âge : Vingt-deux ans (16 Mai).
Statut : Avec Jude.
Occupation : Suit des études à domicile.
Rps en cours : JudeLysandre

MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Ven 12 Aoû - 22:24

Rebienvenue si j'me trompe pas.

_________________


It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Ven 12 Aoû - 22:28

Merciiiiiiiii tout le monde !!! ♥♥♥ Love you guys !
Eliott : Si tu veux faire des bébés à Sky, bonne chance ! Faudra déjà que lui explique comment on fait ! Parce qu'il sait pas ! Et puis faudra aussi que t'arrive à le convaincre d'enlever ses vêtements ! Or pudeur + marques de coups, il veut pas de base ! :p
Revenir en haut Aller en bas
Lysandre Atkins
L'homme qui murmurait aux chattes.
avatar
L'homme qui murmurait aux chattes.

Messages : 1298
Emménagement : 13/04/2016
Pseudo : nath
Avatar : Yuri Pleskun ( good vibes./ gif tumblr & citation c.baudelaire
Autres comptes : Teagan & Maverick.
Bonus à long terme : 298

Âge : 20 ans. (19/02)
Statut : célibataire et c'est pas prêt de changer, j'aime trop ma liberté.
Occupation : je lutte contre l'envie de me bousiller.
Rps en cours : Elyxir / Dim / Tallulah / Mathys / Nora

à venir Evan / Victor





Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Ven 12 Aoû - 22:52

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche.

_________________

« L'amour et la haine sont des sentiments qui s'alimentent par eux-mêmes, mais des deux la haine a la vie plus longue.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1526-n-attendez-pas-a-ce-que-je-vous-tende-l-autre-joue http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1541-maintenant-une-question-de-protocole-pour-passer-je-vous-presente-juste-mon-cul-ou-bien-ma-queue
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Ven 12 Aoû - 22:58

Merci le vilain monsieur qui va vouloir me zigouiller en Rp ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Ven 12 Aoû - 23:09

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Ven 12 Aoû - 23:14

Merciiii ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Moira Flores
rise from the ashes.
avatar
rise from the ashes.

Messages : 393
Emménagement : 14/07/2016
Pseudo : CHEEKYGHOST + léa
Avatar : margot robbie → cupidon
Autres comptes : bb dex le tailleur de haies de ces dames
Bonus à long terme : 171

Statut : en guerre avec elle-même
Occupation : reporter photographe
Rps en cours : lenikeelis


Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Sam 13 Aoû - 0:15

bienvenue à toi avec cette bouille innocente

_________________

flower made of iron
damned if I do, damned if I don't 'Cause I am done with my graceless heart, so tonight I'm gonna cut it out and then restart. 'Cause I like to keep my issues strong, it's always darkest before the dawn. And it's hard to dance with the devil on your back, so shake it out. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2337-crushing-bones-moira http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2340-scars-on-your-mind-moira
Mamie
it's a wonderful sim's life
avatar

Messages : 1202
Emménagement : 01/12/2015
Pseudo : .
Avatar : .
Autres comptes : .
Bonus à long terme : 0


Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Sam 13 Aoû - 0:30

Lien obligé entre nous hâte d'en voir plus
Bienvenue parmi nous en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Sam 13 Aoû - 23:24

Merci vous deux ! :D
Lane : Dianna *o* Avec grand plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Lysandre Atkins
L'homme qui murmurait aux chattes.
avatar
L'homme qui murmurait aux chattes.

Messages : 1298
Emménagement : 13/04/2016
Pseudo : nath
Avatar : Yuri Pleskun ( good vibes./ gif tumblr & citation c.baudelaire
Autres comptes : Teagan & Maverick.
Bonus à long terme : 298

Âge : 20 ans. (19/02)
Statut : célibataire et c'est pas prêt de changer, j'aime trop ma liberté.
Occupation : je lutte contre l'envie de me bousiller.
Rps en cours : Elyxir / Dim / Tallulah / Mathys / Nora

à venir Evan / Victor





Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Dim 14 Aoû - 10:08

Skylar Micelli a écrit:
Merci le vilain monsieur qui va vouloir me zigouiller en Rp ♥️

Moi vouloir te zigouiller en rp ?? Mais quelle idée !! Je suis si sage. Tu as une mauvaise image de bblys.

_________________

« L'amour et la haine sont des sentiments qui s'alimentent par eux-mêmes, mais des deux la haine a la vie plus longue.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1526-n-attendez-pas-a-ce-que-je-vous-tende-l-autre-joue http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1541-maintenant-une-question-de-protocole-pour-passer-je-vous-presente-juste-mon-cul-ou-bien-ma-queue
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Dim 14 Aoû - 10:10

A peiiiiiine :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Dim 14 Aoû - 19:01

Bienvenue sur PWL =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Dim 14 Aoû - 19:16

Merci Fantine !
Revenir en haut Aller en bas
Seth Collins
CHASSEUR DE PRAIRIES
avatar

Messages : 430
Emménagement : 12/06/2016
Pseudo : hope
Avatar : Vinnie Woolston + pathos
Autres comptes : bb Noah & bb Evan
Bonus à long terme : 170

Âge : 23 ans
Statut : homme à femmes !
Occupation : fils à papa + chasseur de ces dames
Rps en cours : tea (2), anna (2), aria (2), tc halloween

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Lun 15 Aoû - 15:20

MON BB N'A MOUA
Troooop contente - et fière - d'avoir réussi à te faire craquer à nouveau pour PWL ! Rebienvenuuuue
Tu vas voir, Skyou on va le bichonner ce p'tit chou
& celui qui l'embête, j'lui pète les dents

_________________
plongez en moi, je m'ouvre une dernière fois. j'ai touché le fond, j'ai perdu ma voix. plongez en moi, elle a défié les sons. j'ai tatoué mon âme. sa voix comme sillon pour guider mes pas. j'ai tatoué son âme sous ma peau glaciale. j'ai appris à naître. elle cogne dans ma tête. j'irai brûler les feux, noyer vos fleuves, crever mes yeux. j'irai graver son nom, changer les saisons si elle le veut + tea & seth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2058-seth-hunting-party http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2077-seth-night-of-the-hunter
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Lun 15 Aoû - 15:28

Choupeeeette ! Héhé c'était plus facile de me convaincre, tu m'avais sous la main :p
Gentille attention, mais faut pas taper :0 Ca fait des bobos ! Taper n'est pas la solution, jamais jamais jamais jamais jamais jamais ! Faut parler avec des petits gâteaux ! Et du chocolat chaud ! Et un nounours en peluche ! *o*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Mar 16 Aoû - 17:55

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Mar 16 Aoû - 17:57

Marchiiiiiiiii :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Mer 17 Aoû - 18:26

bienvenue p'tit gars I love you  t'as raison, la chasse c'est mal, faut pas faire de mal aux belles biches. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Mer 17 Aoû - 18:32

Biche ! Je veux une biche ! *o* Je peux avoir un faon ? ♥___♥ ( Merciiii :D )
Revenir en haut Aller en bas
Riley Moore
#FuckMeTender
avatar
#FuckMeTender

Messages : 1634
Emménagement : 13/03/2016
Pseudo : Pouley + Gwendolineuuuuh
Avatar : Scarlett Simoneit (bb Javi <3)
Autres comptes : x
Bonus à long terme : 287

Âge : 24 ans d'aventures douloureuses
Statut : Amante des âmes torturées, mariée à Satan
Occupation : Prostituée sous l'emprise de Javier
Rps en cours : Evan#2 ~ Baya#2 ~ Cal ~ Javier#6 ~ Jude#2

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Jeu 18 Aoû - 16:21

OMG DARREN CNOCJOEDKZODKOAZDO MAMA Bienvenuuuue

_________________
Every river that you tried to cross, Every gun you ever held went off, I'm just waiting till the firing starts, just waiting till the shine wears off. Lost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1299-dancing-with-the-darkness http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t3085-dancing-with-the-devil
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   Jeu 18 Aoû - 16:28

On sent la DarrenAddict :p Merci Riley ♥ :3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aymrick Skylar Micelli ▬ « Mesdames et messieurs, mes pantalons sont cassés. Mais je m'en fiche, je vais continuer. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mademoiselles, Mesdames et Messieurs...
» Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonjoûr
» Pour vous mesdames ?
» A messieurs les responsables de L ONE
» Donne trilogie "Ces messieurs de St Malo" de Bernard Simiot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the sims™ PLAY WITH LIFE :: NOUVELLE PARTIE :: Créer un sim :: Sims validés-
Sauter vers: