MUDDY WATERS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MUDDY WATERS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tallulah Osborne
« i'm not myself, you know ? »
avatar
« i'm not myself, you know ? »

Messages : 115
Emménagement : 03/09/2016
Pseudo : anarchy
Avatar : Rachel Y. (fio)
Autres comptes : Jaja the hutt #mimolette
Bonus à long terme : 59

Âge : vingt trois printemps
Statut : entourée de 4 bg
Occupation : étudiante en littérature
Rps en cours : jad & lys

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: MUDDY WATERS    Dim 18 Sep - 15:25



We are kneeling at the rivers edge and tempting, all the steps to follow closer right behind. Is it only when you feel a part is empty, that it’s gnawing at the corners of your mind. I will ask you for mercy, I will come to you blind, what you’ll see is the worst me, not the last of my kind @tumblr + groupe. ★★★

TALLULAH OSBORNE
FEATURING RACHEL YAMPOLSKY
nom : Osborne, de ces petites familles tranquilles, sans histoires, sans tâche, qui font rêver les autres prénoms : Tallulah, Tally. parce que c'était différent, parce que ça sentait bon les fleurs de printemps qui ne se laisse pas plier sous le vent  date et lieu de naissance : montsimpa, avril 1993, juste au printemps, comme une fleur qui éclot après un rude hiver. âge : vingt temps printemps  statut civil : indomptée et indomptable occupation : étudiante en littérature  orientation sexuelle : filles ou garçons, tout est bon, même si les hommes sont plus cher à ton coeur fonds du foyer : $$$ désir à long terme : devenir écrivaine à succès entre d'autres rêves inavoués compétences : Compétences : Logique (7/10) - Créativité (10/10) - Cuisine (4/10) - Ecriture (6/10) - Bricolage (2/10) - Athlétisme (5/10) - Charisme (8/10) - Jardinage (3/10)  traits de caractère : Rat de bibliothèque, parce que tu as cette soif de connaissance sans cesse inassouvie qui te pousse à vouloir tout voir, à vouloir tout savoir.  Casse-cou, parce que tu n'as pas froid aux yeux, parce que tu n'as peur de rien. Tu n'as pas été doté du filtre qui permet de rester raisonnable face au danger. Dynamique, parce que t'es une vraie pile électrique. Tu as besoin de t'activer tout le temps. Passionnée, parce que quand quelque chose te plait, tu le vis à fond. Tu t'y livre corps et âmes sans aucune crainte. Excentrique, parce que tu fais pas tout comme tout le monde, d'ailleurs tu n'aimes pas ça, tu as besoin d'affirmer le fait que tu es unique sans te soucier de savoir si ça plait aux autres ou non. Rebelle, parce que tu as toujours un esprit à braver les interdis. Tu n'aimes pas te plier aux règles et jouer les dociles. Mal chanceuse, parce que tu te te retrouves toujours dans tes situations pas forcément confortable. C'est un trait de ta vie que tu as fini par accepté malgré ce que cela te coûte parfois. Romantique, parce qu'en amour, quand tu le trouves, tu n'as pas de limites. Ta sensibilité fait de toi une personne dévouée et douce, qui se perd facilement dans ses passions. Charismatique, parce que tu es à l'aise pour t'exprimer en publique et pour aller vers les autres. Tu es totalement à l'inverse des personnes réservées qui demeurent maladroite dans leurs relations sociale. Toi, rien ne t'arrête dans la relation à l'autre. Sarcastique, parce que tu sais manier le sarcasme, parfois ça te permet de prendre tes distances avec les gens, quand tu sens la limite à ne pas franchir, atteinte. Parce que dans le fond tu n'es pas fait que de bonté. Sensible, parce que tu n'as pas un coeur de pierre. Tu es sensible aux émotions et surtout à la douleur des autres que tu ne peux t'empêcher de vouloir endosser pour les en soulager. Enjôleuse, parce que tu aimes bien jouer de tes charmes. Tu sais que tu as des atouts et tu aimes bien en jouer, pour obtenir ce que tu veux ou simplement profiter. Artiste, parce que tu as besoin de créer pour t'exprimer. Tu es sensible à la beauté de l'art et tu aimes t'y perdre sans limite. Optimiste, parce que tu penses toujours les choses positives. Tu n'es pas du genre à renoncer en voyant le verre à moitié vide. C'est ta force de caractère qui fait de toi une battante. aspiration : connaissance.



signe astrologique : bélier prénom de l'ami imaginaire : sidney le koala plat préféré : salade Cesare couleur préférée : le rouge passion genre de musique apprécié : rock'n'roll et classique attirances : les tatouages, musculature, le charisme, les cheveux bruns tues l'amour  : les odeurs dérangeantes, les mensonges, les gens coincés

Les vilains petits détails
c'est une incroyable maladroite. un peu comme si vous lui aviez mis une longueur de bras ou de jambes en trop. les genoux écorchés et la peau marquée, ça la connaît, depuis qu'elle est toute petite. ça rejoint un peu sa malchance qui la coince sans cesse dans des situations inconfortables && une artiste touche à tout, sans cesse entrain d'exprimer le besoin de créer. la peinture, la sculpture, la photographie, le dessin, tout y passe et tout est matière à créer. c'est son refuge pour combler le vide qui règne en elle && elle possède une collection très importante de livres, tous classés dans un ordre bien précis par soucis du détail. comme l'art, la littérature lui a toujours servi d'échappatoire &&. peureuse à l'idée de quitter Monstimpa. c'est tout ce qu'elle connaît, ou croyait connaître. l'idée de devoir un jour partir ailleurs et tout recommencer l'effraie au plus haut point. elle a besoin de ses racines pour se sentir en sécurité && . très excentrique, toujours en décaler. c'est un petit bout de femme qui se remarque toujours quand elle est dans les parages.  elle n'a pas peur du regard des autres sur elle, appréciant même davantage que l'on fasse attention à elle  && elle a appris il y a peu qu'elle avait été séparée de sa jumelle à la naissance. elle ne l'a jamais connu puisqu'elle a appris son existence le jour de sa mort. malgré tout, cela reste une lourde perte pour elle.  &&  elle a été élevée par ses grands parents paternel après que ce dernier se soit envolé pour se consacrer à sa carrière professionnelle. &&. c'est une bonne vivante, respirant la joie de vivre. elle a toujours le mot pour rire et elle ne se laisse jamais abattre par quoi que ce soit en bonne optimiste qu'elle est &&. ces derniers temps, elle a le sentiment étrange que sa vie est longtemps restée sous le mode stop et que finalement elle ne fait que commencer. && elle est très franche, n'hésitant pas à blesser les gens parfois, elle ne supporte simplement pas l'idée d'avoir à cacher des choses et encore moins de devoir faire semblant. parfois cela lui vaut de perdre ses amis, mais ça n'a pas d'importance. && malgré les apparences, c'est une fille très caractérielle, elle a quand même hésité de sa mère. même si parfois elle peut paraître capricieuse, garce et pimbêche, dans le fond c'est un coeur en guimauve && elle a besoin de vivre sa vie à cent à l'heure, cherchant toujours un prétexte à s'amuser. ce n'est pas quelqu'un qui se prend très au sérieux et elle a sans cesse besoin de faire des nouvelles expériences, surtout si cela lui permet un peu de décompresser des cours.



pseudo/prénom : anarchie scénario ou inventé : inventé autres persos : le frustré qui n'aime pas les desserts tes impressions sur le forum : où l'avez-vous connu : alors là tu me demandes d'aller fouiller dans ma tête ça va partir en " un jour dehors tranquille" si je dois tout te raconter Rolling Eyes on va éviter ça

Code:
<b>RACHEL YAMPOLSKY</b> - Tallulah Osborne


_________________
mr. fantastic
Would you let me know your plans tonight, 'Cause I just won't let go 'til we both see the light And I have nothing else left to say But I will listen to you all day, yes I will. Friend, please remove your hands from Over your eyes for me •• ALASKA (o.s)


Dernière édition par Tallulah Osborne le Dim 18 Sep - 16:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2772-muddy-waters http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2776-je-te-suivrais-meme-jusque-dans-tes-songes#69812
Tallulah Osborne
« i'm not myself, you know ? »
avatar
« i'm not myself, you know ? »

Messages : 115
Emménagement : 03/09/2016
Pseudo : anarchy
Avatar : Rachel Y. (fio)
Autres comptes : Jaja the hutt #mimolette
Bonus à long terme : 59

Âge : vingt trois printemps
Statut : entourée de 4 bg
Occupation : étudiante en littérature
Rps en cours : jad & lys

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: MUDDY WATERS    Dim 18 Sep - 15:26


Il était une fois, une histoire de Sims


« Dans la douleur et l’amertume »

Toutes les histoires commencent là où une autre se terminent. La sienne a commencée là où celle de sa mère s’est terminée.
C'était une fille de bonne famille à l'éducation stricte. Le genre de filles promues à un brillant avenir de médecin, d'avocat, de cadre d'entreprise, pas celles qu'on voit roder la nuit sur les trottoirs, encore moins celles qui laissent le temps leur passer dessus en restant cloitrer à la maison pour s'occuper de leurs rejetons illégitimes. Baignée dans le cliché de la petite famille parfaite, des parents aimants, petit pavillon avec jardin, un chien pour combler le vide de l’enfant unique, à peine inscrite en crèche déjà une place pour l’université… Elle avait tout. « Si tu continus à voir ce garçon et que tu gardes cet enfant… Considères que je n’ai plus de fille » Il avait balancé cela en plein milieu d'un de ces fameux repas de noël, ceux ou le plus insignifiant membre de la famille se ramène pour montrer à tout le monde comment sa vie avance bien. Sa fourchette avait heurté son assiette dans un son cloche, comme pour ponctuer ses mots. A table, la rumeur s'est répandu, tous les regards se sont tournés vers elle, mais elle a gardé la tête haute, empoignant sa fierté des deux mains face à son géniteur. Si elle avait pu, elle aurait levé son majeur bien haut sous son nez pour lui confirmer avec bravoure à quel point elle se fichait de ce qu'il pouvait bien penser d'elle. Dans la nuit elle avait filé par la fenêtre de sa chambre, avec pour seul bagage un sac rassemblant le peu d’affaires qu’une adolescente de seize ans peut chérir plus que sa propre famille. Tout ce qu’elle voulait c’était enlacer la vie, vibrer avec l’amour de sa vie, s’enivrer de passion, se perdre dans la déraison... « On a besoin de personne, juste toi et moi » Ses mots doux l'ont enveloppé de douceur, ont repoussé les nuages sombres de la peur. Comme une promesse inavouée que rien ni personne ne pourrait les arrêter. Lancé à cinq cents kilomètres heures sur l'autoroute de l'amour, sans aucun bouchon à l'horizon. Ça avait la même saveur que ces comédies romantiques d’adolescent, où tout ne commence un peu maladroitement, mais finalement tout rentre dans l’ordre. Sauf que pour eux, la fin n’a pas exactement été la même… «  Je peux pas, j’y arrive pas » Ça faisait trois mois qu'elle avait accouché quand il a balancé son boulet de canon dans le tas. La lâcheté ? L'égoïsme ? La peur ? Elle n'a jamais eu la réponse, elle a même fini par ne plus vouloir savoir. Il a tout abandonné, envoyant en l'air les débris d'un bonheur parfait contrefait. Ça n’a jamais vraiment été solide, pourtant elle y croyait, elle avait même tout misé dessus, mais il a tout emporté dans le sillage de sa fuite. Tout, jusqu’à la dernière miette de sa personne. Après son départ il n’est resté qu’une ombre fantôme, plus bonne qu’à donner le sein à l’orphelin, mais dont l’existence n’avait plus aucune raison. « Je vivrais pour toi » Une promesse qui s’est révélée sérieuse, plus ou moins solide, mais qui aurait mieux fait d’être passée sous silence. L’enfant pour le quel elle a été faite aurait mérité mieux que l’amertume dissimulé sous ces mots, innocents et pourtant si violents de sens.




« Dans la douceur et la rancune  »


« Les filles bien n’avalent pas, elles se tiennent bien, elle ne jurent pas... Sidney tu m'écoutes ?! » Sa voix a toujours écorché les oreilles comme des ongles griffent la peau. Des sermons à longueur de journée, comme si chaque battements de son petits cœurs d’enfant étaient fait pour les entendre. Pendant ce temps elle regardait par la fenêtre, les autres filles, suppliant de ses yeux l'entité, là-haut, de bien vouloir lui octroyer l'après-midi pour aller profiter du soleil de l'été en compagnie des deux sauvages qui se traînaient dans la boue tiède de la veille. Ses prières se sont perdues en route puisque rien n'a changé. Pendant des années elle a enduré les horreurs de l'éducation que prônait sa génitrice qui n'avait pas trouvé meilleure idée que d'inculquer à la chair de sa chair des principes bien douteux. Petit corps frêle crevant l'estomac vide. Petit corps frêle pliant sous les coups. Petit corps frêle épuisé par l'instruction sévère. « Tu verras, plus tard tu me remercieras, tu deviendras comme moi » La mère a toujours pensé ses mots jusqu'au bout, comme si c'était une évidence, comme si elle y croyait dur comme fer. De son côté, elle a toujours voulu en rire, lui dire que pour rien au monde elle ne voulait finir comme elle, dépressive est seule, obligée de se délecter en faisant souffrir son propre enfant pour trouver du plaisir à sa vie misérable, noyée dans la pauvreté matérielle, mais aussi d'esprit. Elle n'a jamais trouvé l'occasion, encore moins les mots. C’est tout ce qu’elle avait, tout ce qu’elle connaissait, tout ce qu’elle aimait. Ce n'est que plus tardivement qu'elle a compris le mal qu'elle représentait. C'est bien trop tard qu'elle a découvert qu'elle aurait pu vivre mieux, qu'elle aurait pu être aimé mieux. « On va te sortir de là, petite, c'est fini » Il avait une voix douce, pendant un instant elle s'est surprise à penser que son père aurait pu avoir exactement la même. Elle avait dix ans. Il lui a pris la main pour l’emmener hors de sa cage qu’était sa maison. Les hurlements de sa mère, encore à l’intérieur, se sont vite estompés quand elle a senti la chaleur du soleil sur sa peau et le vent dans ses cheveux. C’est un peu comme si elle goûtait à la liberté pour la première fois de sa vie. La vraie liberté, celle où elle ne reviendrait pas à la maison, celle où on ne la forcerait plus à dormir dans un placard puant et humide, celle où son bourreau ne ferait plus partie de sa vie. C'était un peu comme une renaissance, même si elle avait le goût de l'orphelinat, des familles d'accueil ou encore des foyers. L'ouragan est passé petit à petit, s'éloignant de l'horizon de plus en plus. Il a laissé derrière lui des dégâts irréparables, des blessures profondes, une douleur inoubliable. Ça ne l'a pas empêché de se relever, pour se débattre jours après jours avec ce bagage terriblement lourd que peut représenter son passé. Elle était persuadée quelque part, qu'un jour les blessures finiront par se refermer, qu'elle parviendrait à pardonner, qu'elle réussirait à oublier, ou du moins à ne plus en faire une priorité. « Je vais y arriver » Elle l'a promis à son éducateur. C'était pas une promesse en l'air comme elle a toujours eu l'habitude d'en faire. Ce jour là, elle a compris ce que voulait dire sincérité. Elle l'a regardé droit dans les yeux pour le toucher au plus profond de son être, intimement elle l'a remercié et son sourire a balayé tout ce qu'il y avait de mauvais sur l'instant. Il l'a pris dans ses bras avant de la laisser s'envoler, pour qu'elle puisse enfin mener sa propre existence, comme ça aurait toujours dû être le cas.



« Dans l’insipide vérité »

C'est ce que sa vie a été. C'est la douleur dans laquelle elle a grandi. C'est tout ce qu'elle a connu. Pendant ce temps là, toi, tu avais la prétention de demander mieux. Mieux que l'amour inconditionnelle de deux grands parents. Mieux qu'une éducation stricte mais, bien pensée. Mieux qu'un père capable d'oublier un anniversaire sur deux. Mieux que la chance qui t'avait déjà été donnée. Puis, un jour, elle s'est éteinte. Abandonnée de tous, abandonnée d'elle-même, sans même avoir su. Et toi dans tout ça ? Toi tu y as échappé. Toi, tu as été sauvée. Le mensonge ? Il ne t'a pas épargné. Bercée dans l'ignorance d'un amour presque surfait. Éloignée d'une moitié qui t'a toujours manquée. Toi, tu n'as connu que le bonheur d'une famille. L'équilibre formelle d'un amour inconditionnel. Toi, tu as tout eu, tout vu, tout vécu. Ou presque. Il y a toujours eu ce vide au fond de toi, comme un puzzle incomplet auquel il manque la pièce cruciale pour que l'image prenne enfin tout son sens. Ils ont toujours fait comme s'ils ne savaient pas, comme si elle n'existait pas, comme s'il n'y avait que toi. Ils t'ont arraché à ce qu'aurait normalement dû être ta vie. Et, tu ne peux pas cesser de leur en vouloir même si ce mensonge t'a épargné bien des souffrances. Tu regrettes ta vie loin des soucis, loin de la rancoeur, loin de la douleur. Tu regrettes d'avoir eu cette chance. Sans cesse, ton esprit se retrouve tiraillé, essayant de comprendre pourquoi toi tu y as échappé et pas elle. Et, si ça avait l'inverse ? Et, si c'était elle qui avait vu sa petite vie parfaite s'effondrer du jour au lendemain, portée par secrets inavoués et fragiles ? Et si c'était elle qui avait dû tout apprendre de toi d'un jour à l'autre sans même l'entendre de ta voix ? C'est là coincé dans ta gorge et ça te ronge. Des millions de questions qui ne trouveront jamais de réponses. Parce que malgré tout, la vie doit continuer. Parce que malgré tout, tu dois avancer. Perdue au milieu des décombres de sa triste vie tu dois tout reconstruire. Pour toi mais, surtout pour elle. Alors, il a cette quête que tu joins à ta vie, celle de rebâtir ce qu'aurait été votre existence ensemble. Tu te raccroches à ces minuscules miettes qu'elle a bien voulu laisser. Ses journaux intimes formés dans ses angoisses, dans ses cauchemars, dans ses névroses. Ses objets abandonnés, miroir d'une solitude à jamais incomblée. Ses souvenirs d'aventures qu'elle a gravé dans les mémoires de ses supposés amis. Tant de choses, en apparence sans aucune valeur et qui pourtant représentent tout à tes yeux désormais. Ces petites choses qui demeurent malgré son suicide arrivé trop tôt. Ils disent que tu en as besoin pour faire ton deuil mais, toi tu n'es pas d'accord. Le deuil, c'est censé libérer, alors que toi, au contraire tu voudrais t'enchaîner à elle. A défaut d'avoir pu partager son existence tu voudrais pouvoir partager sa mémoire. Alors, tu grattes de tes ongles la poussière qui a recouvert tout ce qui la préservait de toi. Tu marches, désormais, dans son sillon. Tu suis sa route. Tu récupères sa quête. Parce que tu sais que tu ne trouveras jamais la paix temps que tu n'auras pas tout tenté.

_________________
mr. fantastic
Would you let me know your plans tonight, 'Cause I just won't let go 'til we both see the light And I have nothing else left to say But I will listen to you all day, yes I will. Friend, please remove your hands from Over your eyes for me •• ALASKA (o.s)


Dernière édition par Tallulah Osborne le Dim 18 Sep - 16:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2772-muddy-waters http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2776-je-te-suivrais-meme-jusque-dans-tes-songes#69812
Riley Moore
#FuckMeTender
avatar
#FuckMeTender

Messages : 1634
Emménagement : 13/03/2016
Pseudo : Pouley + Gwendolineuuuuh
Avatar : Scarlett Simoneit (bb Javi <3)
Autres comptes : x
Bonus à long terme : 287

Âge : 24 ans d'aventures douloureuses
Statut : Amante des âmes torturées, mariée à Satan
Occupation : Prostituée sous l'emprise de Javier
Rps en cours : Evan#2 ~ Baya#2 ~ Cal ~ Javier#6 ~ Jude#2

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: MUDDY WATERS    Dim 18 Sep - 15:30


Elle est toujours aussi belle je suis trop contente de la revoir ici

_________________
Every river that you tried to cross, Every gun you ever held went off, I'm just waiting till the firing starts, just waiting till the shine wears off. Lost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1299-dancing-with-the-darkness http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t3085-dancing-with-the-devil
Sony Cartwright
Y A DU MONDE AU BALCON
avatar

Messages : 448
Emménagement : 24/03/2016
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : miles teller, bbjavi.
Autres comptes : nora, arìa, elis.
Bonus à long terme : 80

Âge : vingt-cinq ans à errer.
Statut : standing in the darkness.
Occupation : la tête dans les couches. nounou à temps plein.
Rps en cours : ike (3), siam (2), mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: MUDDY WATERS    Dim 18 Sep - 16:15

tu ressembles beaucoup à quelqu'un que j'connais
un p'tit coup dans les toilettes ?

_________________
never had a woman like you ♒︎ honey you can do it, do it to me all night long. Only one who turn me on all through the night time, right around the clock. to my surprise she never stops, she is a whole lotta woman. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1382-solo-ride-until-i-die-sony http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1411-far-alone-sony
Maverick Malone
« On a frôlé la vie ! »
avatar

Messages : 338
Emménagement : 30/07/2016
Pseudo : nath
Avatar : sean o'pry ( Tag vava) good vibes. (sign) r.m drake (quote)
Autres comptes : Lysandre & Teagan
Bonus à long terme : 146

Âge : 28 annnées de galère dont 25 partagées avec les 2 femmes de sa vie. (30/07)
Statut : céibataire le coeur réfractère aux sentiments
Occupation : aiguise ses lames, charge ses armes, dompte ses démons, envoute ses victimes
Rps en cours : Sil - Coco - Baya - Lacey





Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: MUDDY WATERS    Dim 18 Sep - 16:31

Re bienvenue toi. Bordel elle est sublime  j'en ferais bien mon quatre heure.

Bon courage pour la suite avec cette divine demoiselle.

Et le pseudo est superbe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2454-maverick-our-brains-are-sick-but-that-s-okay http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2542-laissez-vous-attirer-par-les-flammes-de-l-enfer-mav
Tallulah Osborne
« i'm not myself, you know ? »
avatar
« i'm not myself, you know ? »

Messages : 115
Emménagement : 03/09/2016
Pseudo : anarchy
Avatar : Rachel Y. (fio)
Autres comptes : Jaja the hutt #mimolette
Bonus à long terme : 59

Âge : vingt trois printemps
Statut : entourée de 4 bg
Occupation : étudiante en littérature
Rps en cours : jad & lys

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: MUDDY WATERS    Dim 18 Sep - 16:41

@Riley Moore a écrit:

Elle est toujours aussi belle je suis trop contente de la revoir ici

Oooooh ma Riri d'amour
Merci à toi        

@Sony Cartwright a écrit:
tu ressembles beaucoup à quelqu'un que j'connais
un p'tit coup dans les toilettes ?

Ah bon ? Je vois pas de qui tu parles
Aller j'accepte les toilettes

@Maverick Malone a écrit:
Re bienvenue toi. Bordel elle est sublime  j'en ferais bien mon quatre heure.

Bon courage pour la suite avec cette divine demoiselle.

Et le pseudo est superbe.

Merci à toi
Tu pourras en faire ton quatre heure si tu veux
Merci beaucoup encore

_________________
mr. fantastic
Would you let me know your plans tonight, 'Cause I just won't let go 'til we both see the light And I have nothing else left to say But I will listen to you all day, yes I will. Friend, please remove your hands from Over your eyes for me •• ALASKA (o.s)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2772-muddy-waters http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2776-je-te-suivrais-meme-jusque-dans-tes-songes#69812
Nora Chamberlain
MADAME CHAMBY LEWIS
avatar
MADAME CHAMBY LEWIS

Messages : 7249
Emménagement : 01/12/2015
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Autres comptes : sony, arìa, elis.
Bonus à long terme : 89

Âge : vingt-deux ans.
Statut : #pouetpouet
Occupation : tornade blonde à l'éruption solaire.
Rps en cours : doudou, rust, lys, iké, mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: MUDDY WATERS    Dim 18 Sep - 16:49

je valide hein, tu connais la chanson

_________________
my ghost, where'd you go? ♒︎ i don't like them innocent, i don't want no face fresh. i like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies. kiss me in the corridor, but quick to tell me goodbye. and i swear i hate you when you leave but i like it anyway. © endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t53-nora-wasted-youth http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1783-nora-blue-moon
Tallulah Osborne
« i'm not myself, you know ? »
avatar
« i'm not myself, you know ? »

Messages : 115
Emménagement : 03/09/2016
Pseudo : anarchy
Avatar : Rachel Y. (fio)
Autres comptes : Jaja the hutt #mimolette
Bonus à long terme : 59

Âge : vingt trois printemps
Statut : entourée de 4 bg
Occupation : étudiante en littérature
Rps en cours : jad & lys

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: MUDDY WATERS    Dim 18 Sep - 16:50

ça marche
Merci

_________________
mr. fantastic
Would you let me know your plans tonight, 'Cause I just won't let go 'til we both see the light And I have nothing else left to say But I will listen to you all day, yes I will. Friend, please remove your hands from Over your eyes for me •• ALASKA (o.s)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2772-muddy-waters http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2776-je-te-suivrais-meme-jusque-dans-tes-songes#69812
Elias O'Domhnaill
BEAU ET CON
avatar
BEAU ET CON

Messages : 3351
Emménagement : 11/04/2016
Pseudo : ALLES
Avatar : Nicolas Simoes / SWEET DISASTER
Autres comptes : Maël, Anna & Mathys.
Bonus à long terme : 112

Âge : 26 ans (31 janvier).
Statut : Avec le plus merveilleux des hommes : Noah..
Occupation : Anciennement barman, maintenant... viré.
Rps en cours : AdamJude

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: MUDDY WATERS    Dim 18 Sep - 17:17

Rebienvenuuuue.

_________________



« you're all that matters to me »
C'est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte, qu'elle crée en nous une présence qui nous rend faible, nous supporte. C'est ceux qu'on a aimés qui créaient un vide presque tangible, car l'amour qu'on leur donnait est orphelin, il cherche une cible. Pour certains on le savait, on s’était préparé au pire, mais d'autres ont disparu d'un seul coup, sans prévenir. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacey Malone
Félicitations tu vas bientôt toucher le fond, c’est bien.
avatar

Messages : 162
Emménagement : 30/07/2016
Pseudo : good vibes. aka lau(rie).
Avatar : cutie speckhart • (ava) cheap thrills (gifs) tumblr (sign) myself + tumblr + r.m. drake.
Autres comptes : fabulous lacey is unique.
Bonus à long terme : 0

Âge : vingt-cinq fleurs fanées le long des cicatrices du temps. vingt-cinq années passées à effleurer l'enfer, brûlant chaque parcelle de ton être.
Statut : célibataire, éperdument amoureuse par le passé, endeuillée sous un voile de noir. tu ne cherches plus l'amour, il est enterré six pieds sous terre.
Occupation : harmonie lumineuse en plein jour, dentelle aux accords purs. crocs acérés à la nuit tombée, chimiste joueuse aux allures d'ange cachant le visage du démon.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: MUDDY WATERS    Dim 18 Sep - 18:23

t'en as pas marre de prendre des vavas de fifous puis le pseudo
rebienvenue à la maison

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2456-lacey-our-brains-are-sick-but-it-s-okay http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2543-lacey-are-you-insane-like-me-been-in-pain-like-me
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: MUDDY WATERS    

Revenir en haut Aller en bas
 
MUDDY WATERS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» red waters
» Prise d'otages dans les Waters [Pv. Cait]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the sims™ PLAY WITH LIFE :: NOUVELLE PARTIE :: Créer un sim :: Sims validés-
Sauter vers: