on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dmitri Malejka
it's a wonderful sim's life
avatar

Messages : 274
Emménagement : 19/01/2016
Pseudo : nevada.
Avatar : ellisdon -nevada-
Autres comptes : kodi le kido
Bonus à long terme : 42

Âge : vingt ans
Statut : libre.
Occupation : fouteur de trouble.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 19:09



on est de ceux qui se couchent tard, de ceux qui courent après l'brouillard, et surtout on est de ceux qui sont tabou @tumblr. + plaisir. ★★★

DMITRI MALEJKA
SID ELLISDON
nom : Malejka prénoms : Dmitri Pawel date et lieu de naissance : 14 décembre, MontSimpa âge : vingt années statut civil : jamais posé, toujours osé occupation : fouteur de trouble, dealeur d'eaux troubles. orientation sexuelle : c'est un débat intérieur sérieux. fonds du foyer : $ désir à long terme : Devenir chef de la pègre compétences : ici. traits de caractère : arrogeant. violent. connard. tête à claque. loyal. explosif. drôle. indépendant. con mais pas que. réaliste. insupportable. créatif. voleur. enrâgé. endiablé. paumé. lucide aspiration : Plaisir


Les vilains petits détails
01.ton paquet de clope. mater les étoiles. les filles qui écartent facilement les cuisses. fumer après le sexe. passer ta colère en tapant. la boxe sur quelqu'un. un burger et un joint. Lysandre comme pas permit. ne pas savoir se que tu d'viendras. regarder les voiture passer sous les ponts. t'énerver contre quelqu'un. les réveils quand y'a pas cours. les potatoes. les gilets en laine. trainer le soir sans but. ne pas rentrer de la nuit. fixer un prof qui t'emmerde. rester à tourner en rond avec Lys', sans s'emmerder. rester allongé sur ton lit à fixer le plafond en pensant à... des trucs. évacuer ta frustration par le sexe. évacuer ta frustration par la violence. évacuer ta frustration par les insultes. voler juste pour le fun. les fastfood. fumer dans l'herbe sans but 02.qu'on t'prenne la tête. le lycée. ta nympho de mère. la vie en général. qu'on pense te connaître. beaucoup de tes actes passés. qu'Lysandre l'ait dégommé. qu'on te parle trop. les filles qui ouvrent leur gueule. les brunes anorexiques. voir sa gueule en rêve. te réveiller en sueur. l'hiver. les frites. l'eau trop froide. le froid. dormir sans couette. 03. bang, et le reste c'est du passé. bang et le son il s'est répercuté, plein de morceaux envolés. Et c'est comme ça que ça s'est passé. On te l'a pas raconté, on te l'a pas expliqué. Au première loge pour réciter. Bang, et sa présence s'est éclipsée, bang et sa tête à explosée. Plus de famille Dmitri, plus de main à tenir dans la ruelle le soir. Plus qu'une ombre qui se dit être mère, plus qu'un souvenir d'un sourire lointain, ancien, et de morceau d'un crâne paternel explosé au coin d'une ruelle mal fréquentée. Bang, c'est ta vie. 04. Tes veines sont infecté, ta gorgée est nouée, tes yeux sont injecté. Toi la vie tu la vies pas, tu la brûles. Par tout les bouts possible. Toi tu t'fous d'tout. De la vie, de la mort, des autres, de toi. T'es d'ceux qui aiment rien, t'es d'ceux qui souffrent sans qu'on le voit, t'es d'ceux qui font souffrir et à qui on en redemande. T'es d'ceux qui crève tôt. 05. Fils unique, tu créés ta famile à partir d'un rien. Un regard, un sourire, un gâteau. Partner in crime, partner, brother, etc. Y'a un nom, y'a un visage, y'a une terreur qui s'inscrit. Partout. Un duo qui fait peur, un duo qui impose. Lys et Dim. Dim et Lys. Deux côtés d'une même pièce. Tu pourrais crever pour Lys, tu pourrais tuer pour Lys. L'un comme l'autre vous avez assez pour vous assassiner, pour vous enfermer, pour vous détruire... mais on détruit pas se qui nous fait respirer. Et même si ces derniers temps le regarder t'empêche de bien respirer, c'est toujours pareil. C'est Lys et Dim. Dim et Lys.

pseudo/prénom : Norris. scénario ou inventé : scénario de victor  autres persos : kodi (et chuck Arrow )  tes impressions sur le forum : où l'avez-vous connu :

   
Code:
<b>SID ELLISDON</b> - dmitri malejka
   

   


Dernière édition par Dmitri Malejka le Mer 20 Jan - 0:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dmitri Malejka
it's a wonderful sim's life
avatar

Messages : 274
Emménagement : 19/01/2016
Pseudo : nevada.
Avatar : ellisdon -nevada-
Autres comptes : kodi le kido
Bonus à long terme : 42

Âge : vingt ans
Statut : libre.
Occupation : fouteur de trouble.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 19:09


Il était une fois, une histoire de Sims
T'es moche et tu le sais. C'est pas comme si tu pouvais compter sur ça, tu en as conscience. Derrière ce gloss rosé, et son fond de teint y'a que ton visage et ta peau décharné. C'est pas comme si tu pouvais compter sur ta beauté pour briller. Tu devrais le savoir à forcer d'y être confrontée. C'est pas comme si en plus tu le compensais, t'es chiant et t'es qu'une dégonflé. Alors tu vois t'as vraiment rien pour faire envier, y'a ta laideur qui nous fait nous arrêter, tu pues le déjà vu, tu chlingues les ravages dans la rues, tu dégoulines plus de sex-appeal. T'aurais pu faire une bonne pute si tu savais la fermer, mais tu sais pas. Pauvre petite fille à papa disgracieuse. T'es pas laide, t'es moche, de l'intérieur comme de l'extérieur rien en vaut le détour. Tu serviras à rien, tout comme aujourd'hui d'ailleurs. T'en a conscience. Je le sais. Y'a juste à regarder tes prunelles scintillante, tu brilles d'une lueur amusante. Non la réalité elle est trop chiante. T'as pas d'étincelle, ou de fierté, t'a que la dope et l'orgueil pour te faire encore marcher. Pauvre petite fille à papa oubliée, tu fais pitié mais tu le sais. Tu caches ta laideur derrière un masque de beauté, tu caches tes pleures derrières des verres d'alcool brûlé. Tu finiras pas, tu n'irais pas loin. Et pourtant t'es là à tous les faire bandé. Dix centimètres de talons, une jupe qui couvre à peine ton derrière tant maté. T'es qu'une pute de l'an deux mille. T'es qu'une prostitué comme il y avait, mais sauf que toi t'es qu'une raté. Tu comprends pas vraiment. T'as jamais vraiment fait de mauvais choix, pauvre petite fille à papa délaissée. Envoyée valsée dans un monde qu'elle n'a pas souhaitée. Les étoiles de princesse se sont vite envolées n'est-ce pas ?! Et tu te trémousse, ivre d'alcool et de désespoir. Tu sais comme moi que ce soir celui qui te sautera ne t'aimeras pas, qu'il n'y a a ni prince charmant ni fin glorieuse. Tu le sais je le vois dans tes yeux. Et t'es moche et chiante je le sais, mais ton désespoir est trop beau et compense ton absence d’ego. T'es plus rien, t'as plus de fierté, plus d'espoir, t'es qu'une loque trop lâche pour en finir. Tu me plais, tu le sais ? Non parce que le reconnaître serait admettre que tu ne survivras pas, t'es trop bas, trop loin, tu remarques plus personne, hormis les mains abjectes qui te touche. Je n'irais pas les virer, je ne fais que contempler ta descente aux enfers. Je jubile, tu me fais jouir ni par ta beauté ni par ton originalité, non t'es qu'une banale fille de joie qu'on trouve les samedi soir tâchés.

Dans la maison y'a aucune lumière. Ça veut bien dire se que ça veut dire. Solo, mon gars encore ce soir t'a de la chance pour le moment. Je rentre en jetant mon sac sur le canapé, la maison est pas rangée, mais c'est pas nouveau. C'est pas moins beau. C'était maison n'a rien qui vaut, alors de toute manière propre ou pas ça vaut pas le coup. J'suis seul, et ça me plait. Rien à faire, c'est pas comme si j'allais bosser en revenant du lycée, j'ouvre le frigo prend une bière et me pose à la table de la cuisine observant le salon dévasté. De loin je regard la table basse maculé de trace blanche qui ne partiront plus, traces encrée d'une mère trop absorbé. Trop défoncé. Sourire. Lys' tardera pas à débarquer et en attendant j'allume une clope sans bouger. J'allume la télé de loin, j'pose mes chaussures sur la table, croisant les jambes. Pauvre paumée, rien à branler, rien pour s'occuper. Mes pensées se perdent avec quelques volutes de fumée, se perdent dans un corps bien précis, sans que je songe à les arrêter. Puis y'a Lys' qui franchit la porte qui me fait brusquement reprendre la réalité sans que je bouge d'un iota, c'est lui qui vient imiter ma position, et suivre mon regard jusqu'au poste de télévision. On change de clope, on passe au joint. Jusqu'à se que la porte s'ouvre, se que les talons trop haut raisonnent sur le sol, le pas mal assuré, la voix trop dégradé. Je me redresse à peine, je me tend énormément. La voyant passer, ombre d'un passé avant jolie aujourd'hui décharnée. T'es déjà rentré... Ça semblait être partit pour une question, mais ça reste qu'une phrase balancé, elle monte déjà l'escalier alors qu'un type aussi âgé là suit, jean troué, poche sous les yeux. A se demander si c'est l'dealer ou l'client, j'préfère rien savoir, pas y penser. Les ombres disparaissent, et j'fais que monter l'son, alors que je récupère la bouteille que me tend mon ami d'enfance, qui a finit par savoir que de ces types, j'en connais aucun et qu'ils reviendront pas demain.

Je sourie en le voyant passer, croisant son regard. Et je sais que mon visage et mon sourire ressemblent surtout à un type carnassier. Bourré d'envie, j'vais pas m'gêner. En faite l'truc c'est pas d'y penser, de pas mettre mon cerveau en marche, plutôt l'arrêter. Personne dans les couloirs, j'sais même pas où il s'en va, peu importe, je ferme mon casier. J'fou mon sac sur mon épaule, avant d'le suivre sans un mot. Savoir s'il a cours ou pas m'indiffère, je sais une chose. Tous le monde est en classe, Lys' en retenue, bref y'a aucun moyen d'être déranger. C'est tout se qui m'faut pour avoir moyen d'le baiser. Et ça me va. Et la porte se referme, se bloque sous mes doigts, alors que je lâche mon sac l'attrapant sans une once de douceur, sans même lui laisser le loisir de réagir, ou de s'éloigner. Aucune demande, aucun mot, ou quoi que ce soit. J'veux ça maintenant alors que mes doigts s'referment sur son jean le collant à moi avec possession. Il sourit et j'vous jure l'envie de le frapper prend un instant le dessus, avant que l'envie tout court soit trop forte pour y résister. Paumé. Je le retourne sans même lui parler, pas envie, l'pire dans tout ça ? C'est mon sourire alors que les minutes d'après j'retrouve ce p*tain plaisir indescriptible, alors que ses gémissements brise le silence de la pièce et que ses ongles s'enfoncent dans ma peau. Je grogne, mes doigts se resserrant sur sa peau à en laisser presque des marques. Possession malsaine, j'en veux pas même, j'voulais rien mais c'est comme ça. Et à chaque coups de reins, j'ai mon ventre qui s'enflamme, à chacun de ses gémissements y'a l'envie qui continue de grimper. Son odeur inchangée, ça reste gravé dans ma p*tain d'tête même la nuit quand j'veux être tranquille. J'veux juste... j'sais même pas. ... Et j'balance à la poubelle cette capote utilisé, ignorant son sourire un temps je lui crache à la gueule de le ravaler. Il parle à peine, que déjà ma brutalité reprend la dessus. J'en sais rien, le pire j'crois que c'est au lycée. J'en ai conscience, je le sais, que les pires atrocités je lui balance dans ces bâtiments, j'sais bien que cet pseudo intimité quand on sort du lycée parfois j'arrête de juste l'humilier. Parfois. Mais les habitudes ont la vie dure, et l'influence de Lys beaucoup trop importante à mes yeux pour cesser d'exister.

"Dmitri", le son de sa voix et l'intensité n'ont pas changé. L'amertume non plus alors que je pivote dans le lit me retournant une énième fois avant de poser mes pieds au sol et m'asseoir sur le bord. Soupire. Putain ! Connard. Tu peux pas la fermer. Gorge sèche, j'passe une main sur mon visage, grimace, comme si ça pouvait étouffer mes pensées. Pas une seule chance. L'obscurité aidant rien, je me masse la nuque avec une envie de gerber, le ventre retourné. Derrière moi, le vide de ma place est comblé par le corps d'une pétasse que j'ai ramené. Je lui jette un regard, et son visage ensanglanté revient s'imprimer à ma rétine. La rage d'Lysandre, sa douleur, et moi incapable de remettre mon tee-shirt presque tétanisé. Incapable de l'arrêter. "Dmitri". Sa voix, on pourrait croire qu'elle est encore dans ma chambre, dans ce taudis où Lysandre a débarqué. Ma gorge s'assèche, j'allume mon briquet enflammant le bout d'une clope, m'habillant. Incapable de dormir, comme depuis longtemps. J'ai mal à la main d'avoir trop frappé un connard qui a osé me rétorquer. Violent, que trop depuis un moment. Dégouté. Paumé. J'vais chez Lys sachant qu'il dormira pas. J'vais chez lui comme souvent quand j'y arrive pas. On en reparlera pas. Et j'me pose comme chez moi alors qu'il trouve ça normal. J'ai jamais bien dormit, jamais été calme comme ami. Alors, c'est pas nouveau. Hormis ce truc qui m'ronge à l'intérieur. Il reverra pas. Plus jamais. Et j'sais pas si Lys le sait, aucune idée, j'aborderais pas le sujet, qu'il puisse penser que j'y pense encore. Il reverra pas, et ça tourne en boucle. Avec le mot connard. Rien a changé ici, enfin... j'sais pas trop. C'était trop facile, prétexter l'alcool, la drogue, qu'un trou c'est un trou. Que ce connard a profité d'moi. Trop facile, et il a cru, trop aisément. L'connard c'est pas lui totalement. Pas entièrement, et pas du tout. C'est peut-être plus comme avant, mais j'peux pas lui en vouloir. Lys l'a frappé, Lys l'a brisé. Mais c'est pas nouveau, à nous deux on a toujours bien su s'bagarer. Connard. J'aurais pu l'arrêter, quitte à prendre un coup, j'aurais pu trouver un truc, m'interposer. Mais quoi ? Contre Lys ? Prendre son parti à lui ? M'retourner contre Lys ? Impossible. Crevard. J'appuie sur mes yeux en prétextant être exténué, en fait c'est juste dans l'but de faire disparaître ces images qui semblent bien vouloir y rester pourtant gravées.

Y'a son corps qui ondule, y'a cette vision et tout le reste qui me brûle. Damné, brisé, cassé, toqué. Y'a son corps défectueux face à cette société. Y'a son attirance débile que j'voudrais toujours garder, posséder, protéger, enfermer. Y'a trop de pensées et pas assez. Parfois j'aimerais, je sais pas. Ou si peux.Comment ? J'sais même plus. Y'a trop d'alcool qui passe et déraille, y'a trop d'exta' dans mon sang qui embrouille encore plus toutes pensées saines. Saines. Je ne suis pas un saint. Ou peut-être. Peut-être que si après tout. J'suis peut-être le seul à voir la vérité, à comprendre que dans ce monde ça tourne plus rond. Non. Un bruit débile s'étend autour de moi, je ris. Ça ne part pas loin avec la musique qui pulse autour de nous, cette boîte miteuse qui n'en est pas une. Verre après verre je ne décroche pas, je ne me déhanche pas. Non y'a son corps face à moi, y'a son sourire avec ces gens. Et je sais évidement, je sais que c'est pas lui c'est qu'une image dans mon cerveau qui déraille. Assez lucide pour pas en toucher un mot à Lys, pas loin. J'sais que c'est pas lui. Il ne sort plus. Il ne vient plus. On le voit plus. C'est drôle... parce que lui, non plus. Humour noir. J'avale un autre verre. Connard. Je fixe le mec, qui plus loin, lui ressemble. Vaguement. J'me fais horreur. J'me fais peur. Juré. A croire que ce mec depuis l'accident... il hante encore plus mes pensées. Les seuls moment où j'peux l'oublier, en riant avec Lys... sont les seuls moment aussi qui juste après m'font le plus culpabiliser. On en finira jamais. Et son absence me hante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Chamberlain
MADAME CHAMBY LEWIS
avatar
MADAME CHAMBY LEWIS

Messages : 7249
Emménagement : 01/12/2015
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Autres comptes : sony, arìa, elis.
Bonus à long terme : 89

Âge : vingt-deux ans.
Statut : #pouetpouet
Occupation : tornade blonde à l'éruption solaire.
Rps en cours : doudou, rust, lys, iké, mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 19:15

bonsoir, beauté fatale


_________________
my ghost, where'd you go? ♒︎ i don't like them innocent, i don't want no face fresh. i like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies. kiss me in the corridor, but quick to tell me goodbye. and i swear i hate you when you leave but i like it anyway. © endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t53-nora-wasted-youth http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1783-nora-blue-moon
Victor Wilde
j'peux pas je fais (encore) caca !
avatar
j'peux pas je fais (encore) caca !

Messages : 367
Emménagement : 19/01/2016
Pseudo : tadshoot
Avatar : jake cooper
Autres comptes : river et sil
Bonus à long terme : 36

Âge : dix neuf ans
Statut : le coeur rempli de haine et de colère, de peur et de regrets.
Occupation : étudiant en première année à l'uni. toujours en galère.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 19:16





(bon ok, je sais, tu vas râler alors ... :asshole: )

_________________


take a breath and
count to ten
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dmitri Malejka
it's a wonderful sim's life
avatar

Messages : 274
Emménagement : 19/01/2016
Pseudo : nevada.
Avatar : ellisdon -nevada-
Autres comptes : kodi le kido
Bonus à long terme : 42

Âge : vingt ans
Statut : libre.
Occupation : fouteur de trouble.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 19:20

@Nora Chamberlain a écrit:
bonsoir, beauté fatale


Viens dans mon lit toi

@Victor Wilde a écrit:


(bon ok, je sais, tu vas râler alors ... :asshole: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Chamberlain
MADAME CHAMBY LEWIS
avatar
MADAME CHAMBY LEWIS

Messages : 7249
Emménagement : 01/12/2015
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Autres comptes : sony, arìa, elis.
Bonus à long terme : 89

Âge : vingt-deux ans.
Statut : #pouetpouet
Occupation : tornade blonde à l'éruption solaire.
Rps en cours : doudou, rust, lys, iké, mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 19:31

@Dmitri Malejka a écrit:
@Nora Chamberlain a écrit:
bonsoir, beauté fatale


Viens dans mon lit toi  

fais-moi de la place, j'arrive

_________________
my ghost, where'd you go? ♒︎ i don't like them innocent, i don't want no face fresh. i like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies. kiss me in the corridor, but quick to tell me goodbye. and i swear i hate you when you leave but i like it anyway. © endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t53-nora-wasted-youth http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1783-nora-blue-moon
Invité
Invité


MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 19:38

malejka je t'aime t'es beau.
Revenir en haut Aller en bas
Rafaëlle Coolidge
la folie qui fait tout
avatar

Messages : 2449
Emménagement : 02/12/2015
Pseudo : marine
Avatar : bb lapin. (@faust)
Autres comptes : tigrou et maé.
Bonus à long terme : 0

Âge : vingt-trois.
Statut : FAN TEAM TIGRA!
Occupation : banditisme.
Rps en cours :
OPEN!
sony, butt, rae


MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 20:34

je te hais, t'es toujours trop canon et inaccessible

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 20:59

Regardez la, celle-là.
Elle ne se souvient même pas de moi en plus
Spoiler:
 

T'es sexy bibichon
Que la force de la fiche soit avec toi :james:
Revenir en haut Aller en bas
Dmitri Malejka
it's a wonderful sim's life
avatar

Messages : 274
Emménagement : 19/01/2016
Pseudo : nevada.
Avatar : ellisdon -nevada-
Autres comptes : kodi le kido
Bonus à long terme : 42

Âge : vingt ans
Statut : libre.
Occupation : fouteur de trouble.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 21:07


Héhé pourquoi tu pleures sam? :jules:

Rafiki
, j'suis totalement touchable là, ne t'en fais pas

Lilas, avec le pseudo et l'histoire tu penses sincèrement que j'avais pas fait le lien ?
Merci à toi❤

_________________
bien sur que non tu ne sais pas. le chant des oiseaux, l'odeur du pain cuit, la chaleur d'un rayon de soleil. mais du reste tu ne sais rien, d'une envie impossible, d'un gouffre dans l'estomac, d'un organe au bord de l'explosion, d'un cœur qui crie à l'agonie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 21:10

Personnellement, j'avais pas fait le lien Rolling Eyes même hier quand t'étais avec nous sur la box Arrow
ça vaut ce que ça vaut bibichon mais j'suis contente que tu sois là
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mar 19 Jan - 21:24

parce que je suis nostalgique de nos liens maman malejka et son bb adonis
Revenir en haut Aller en bas
Dmitri Malejka
it's a wonderful sim's life
avatar

Messages : 274
Emménagement : 19/01/2016
Pseudo : nevada.
Avatar : ellisdon -nevada-
Autres comptes : kodi le kido
Bonus à long terme : 42

Âge : vingt ans
Statut : libre.
Occupation : fouteur de trouble.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mer 20 Jan - 0:20


y'a juste le nom qui est resté, crois moi !!!

_________________
bien sur que non tu ne sais pas. le chant des oiseaux, l'odeur du pain cuit, la chaleur d'un rayon de soleil. mais du reste tu ne sais rien, d'une envie impossible, d'un gouffre dans l'estomac, d'un organe au bord de l'explosion, d'un cœur qui crie à l'agonie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Chamberlain
MADAME CHAMBY LEWIS
avatar
MADAME CHAMBY LEWIS

Messages : 7249
Emménagement : 01/12/2015
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Autres comptes : sony, arìa, elis.
Bonus à long terme : 89

Âge : vingt-deux ans.
Statut : #pouetpouet
Occupation : tornade blonde à l'éruption solaire.
Rps en cours : doudou, rust, lys, iké, mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mer 20 Jan - 0:52

je valide I love you n'oublie pas d'aller faire des demandes de logement, emploi, ainsi que de te créer une fiche de liens. Bon jeu parmi nous, et n'hésite pas à me contacter si tu as le moindre soucis !

_________________
my ghost, where'd you go? ♒︎ i don't like them innocent, i don't want no face fresh. i like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies. kiss me in the corridor, but quick to tell me goodbye. and i swear i hate you when you leave but i like it anyway. © endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t53-nora-wasted-youth http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1783-nora-blue-moon
Invité
Invité


MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   Mer 20 Jan - 18:33

je te crois au pire je l'aimais bien moi adonis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)   

Revenir en haut Aller en bas
 
on est de ceux qui le vivent mal. (dmitri)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu sauveras et toi-même et ceux qui t’écoutent. — 1 Tim. 4:16.
» priere du matin (pour ceux qui travail mais qui on pas envie d'aller travailler )
» Qu'avez-vous mangé aux réveillons ? (pour ceux qui les ont fêté bien sûr...)
» recherche des infos sur un certain Jean Ceux
» [Dieu] devient celui qui récompense ceux qui le cherchent réellement. — Héb. 11:6.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the sims™ PLAY WITH LIFE :: NOUVELLE PARTIE :: Créer un sim :: Sims validés-
Sauter vers: