Suck my fat one, you cheap dime store hood.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suck my fat one, you cheap dime store hood.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Desi Cox
WE DIE TOGETHER.
avatar
WE DIE TOGETHER.

Messages : 166
Emménagement : 25/03/2016
Pseudo : WAX
Avatar : ayoub. (flightless bird)
Autres comptes : /
Bonus à long terme : 0

Âge : vingt cinq ans.
Statut : collectionneur de chat.
Occupation : lâche.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 2:40



- Do you think I'm weird?
- Definitely.
- No man, seriously. Am I weird?
- Yeah, but so what? Everybody's weird.
@Stand By Me. + groupe. ★★★

DESI COX
FEATURING MICKY AYOUB
nom : cox, semblerait-il, personne n'en est vraiment sûr. prénoms : desi, c'est un surnom depuis l'enfance, depuis la naissance. ça sonne bien, desi. date et lieu de naissance : le vingt et un mars, ici même, enfin, il paraît. âge : vingt cinq ans. statut civil : seul. y'a que le frère qui compte, les minettes t'as plus le temps pour ça.occupation : raclure; voleur, dealer, tueur, magouilleur. orientation sexuelle : hétérosexuel, les femmes et leurs courbes vertigineuses. leurs bouches qui hypnotisent et l'odeur sucré de leur peau. fonds du foyer : ça oscille entre rien et trop. la plupart du temps, c'est rien. et quand c'est trop, les billets tu les claques beaucoup trop vite. c'est de l'argent facile, parfois sale, souvent même. désir à long terme : brûler la vie par les deux bouts. ne jamais perdre de vue, celui pour qui tu donnerais tout. compétences : t'es bon pour parler fort, frapper du poing, péter des dents. t'as jamais été doué à l'école, t'es jamais vraiment allé à l'école. la vie tu l'as appris sur le tas, t'es juste un sacré débrouillard. c'est la mécanique qui a attiré ton attention.traits de caractère : t'es pas très souriant, t'es pas charmant. t'as la tête du mec à qui il faut pas faire confiance. t'as l'air louche, même ton rire il casse l'ambiance. t'as les dents aiguisées, les poings serrés et une loyauté hors norme quand tu l'as décidé. t'es protecteur, ça t'a valu des côtes fêlés, des coups de couteaux et des points de sutures malmenés. t'as la rage au creux du bide, et la tendresse d'un porc-épic. tu vis à deux, tu vis pour deux, toujours, sans arrêt. t'es le jumeaux malveillant, le double raté, le reflet flouté dans le miroir. t'es impulsif alors tu manques de réflexion, t'agis tout simplement, les conséquences t'en as rarement quelque chose à foutre. t'es colérique, t'es fier et même la tête contre le bitume t'es du genre à insulter tes assaillants. t'es le mec infréquentable par excellence, celui qui jure et qui siffle les filles. le gendre qui ne sera jamais parfait. aspiration : fromage fondu.



signe astrologique : bélier. prénom de l'ami imaginaire : t'as jamais eu de peluche. plat préféré : la tarte aux abricots de ta voisine quand tu étais môme. couleur préférée : bleu électrique. genre de musique apprécié : tu ne t'en préoccupes pas. attirances : caractère de feu, cheveux longs, parfum sucré, les regards clairs. tues l'amour  : les filles à papa, caractère effacé.

Les vilains petits détails
▽ t'es l'enfant abandonné. placé dans plusieurs familles depuis ta naissance, t'as jamais vraiment réussis à trouver ta place. la dernière en date a d'ailleurs accentuer ton désir de fuite. ▽ toi, tu l'as choisi ton frère, sony. celui pour qui tu as tout donné, celui pour qui tu donnerais tout. c'est ton double, le rempart encore debout dans le tas de ruines qu'est ta vie. ▽ t'as jamais eu de relation sérieuse, t'en as jamais vraiment eu envie, jamais eu besoin. t'as toujours préféré mettre sony au dessus du reste. dans le fond, tu dois avoir la frousse, les femmes tu les vois comme un poison à votre amitié éternelle. ▽ tu bois beaucoup, tu fumes trop et la drogue t'y touche régulièrement. ▽ t'as monté ta petite affaire avec Sony, un petit garage qui vous permet de blanchir l'argent sale. parce que tu fourres tes pattes là où il faut pas en permanence, tu deales, tu voles des voitures, tu revends ... y'en a même qui te paye pour que tu règles leur compte aux gars qui ne règlent pas leurs factures. ▽ t'as toujours un couteau à cran d’arrêt dans la poche de ton jean. ▽  

Il était une fois, une histoire de Sims
(montsimpa, seize ans.) Le soleil se couche à peine quand tu claques la porte branlante de la maison. T'as laissé lé brouhaha de la baraque pour la douceur de la nuit, c'est au pas de course que tu cherches à rejoindre Sony. T'es déjà en train de hurler son prénom à travers la rue, c'est votre petit rituel, tu sais qu'il t'entend depuis sa chambre et qu'il va te rejoindre dans moins de cinq minutes. Une accolade fraternel, et vos rires pour le reste de la nuit, jusqu'au petit matin. T'es debout devant la clôture, impatient, ton pied qui frappe le sol et les mains dans les poches de ton jean dégueulasse. T'as un vieux t-shirt blanc devenu gris par le temps, et un paquet souple de cigarette coincé dans ta manche retroussée sur l'épaule. Y'a des cris à l'intérieur, des voix rauques et des bruits sourds. Tu reconnais l'impact des phalanges sur un visage. Y'a ta mâchoire qui se serre, mais tu ne bouges pas. C'est habituel n'est-ce pas ? Mais quand y'a le corps de ton frère qui dévales les marches du perron, la lèvre en sang et l'arcade à demie-ouverte, t'as le cœur qui palpite. Parce que Sony c'est l'être cher. Et que son père le bat depuis bien trop longtemps. Parce que t'as jamais supporté toi, le voir débarquer remplis de bleus, malgré son sourire t'as toujours su qu'un jour ça arriverait. j'vais t'buter, sale enfoiré ! j'vais t'buter ! les mots sortent tout seul, et y'a ton corps qui s'élance comme un parpin sur l'adulte. Il s'écrase contre la porte et t'es au dessus de lui, animal enragé ton poing part une fois. Deux fois. Y'a un os qui craque, celui de ta main contre le visage difforme du paternel. Y'a un voile devant tes yeux. Une force mystique qui malgré les appels de Sony t'empêche d'arrêter, et tu cognes comme un dégénéré. Il arrive à t'extirper, tu te redresses. La mort sous tes yeux, l'adrénaline qui redescend. Un instant de panique. La fuite. faut qu'on s'casse. tes mots qui sonnent comme une évidence, et les affaires jeter dans un sac à la va vite.

(sur les routes, entre seize et dix sept ans) Sur les routes avec lui, tu te sens invincible. La fuite obligatoire pour un acte sous-estimé, la mort d'un homme pour la vie de deux adolescents. Les regrets inexistants. il le méritait ce fils de pute.les mots sont crachés alors que tu tires sur ta cigarette, avant de la jeter pour rentrer dans un de ces dinners typiquement américains. Des mots pour te rassurer, pour voir dans son regard qu'il ne regrette pas, qu'il ne t'en veut pas. Vous vous asseyez à une table, une serveuse bien roulée vous sert presque automatiquement du café. Ça fait presque un mois que vous avez pris le large, de ta poche tu sors quelques billets froissés maigre butin d'un vol de sac à main. Tu soupires, tu lui en veux presque à cette conne de pas s'être balader avec plus de cent dollars sur elle. Tes mains marquées agrippent la tasse, et tu te délectes du café tes yeux noirs posés sur ton frère. il faut qu'on trouve un endroit où crécher. parce que les hall d'immeuble et les banquettes de voiture, tu commences à en avoir assez. La vie à la dure ça te connait pourtant bien, mais l'enfant réclame le confort qu'il ne mérite plus. pourquoi pas chez blondie ? qu'il te lance, un coup de menton en direction de la serveuse et son tablier ingrat. T'as un demi-sourire, celui qui veut dire putain, tu lis dans mes pensées. tu te tourne lentement, t'observes la femme. Nouveau sourire, carnassier. tu crois que t'as assez de charme pour la faire flancher ? y'a sa main qui frappe ton épaule de plein fouet, tu grimaces feignant la douleur. Sony se lève, c'est comme si tu venais de lui lancer un défis qu'il n'a pas envie de perdre. Comme toujours. Tu en fais de même, ton avant bras sur son buste tu le pousses en arrière. laisse moi faire ! dégage. qu'il te siffle, agrippant ton bras pour te pousser contre une table. Deux gosses se disputant une friandise. Tu restes appuyé contre le bois, t'observes le gamin et son talent sans limite. Sa gueule d'ange lui permet de tout obtenir, contrairement à la tienne. Il a les traits d'un ange là où tu as ceux d'un chien de chasse.

(centre de détention pour mineurs, dix huit ans.) y'a eu les vols, les agressions, les braquages sans armes à feu. et la connerie de trop, comme deux incapables. comme deux amateurs, toujours à visage découvert. on est jeunes, qu'est qu'on risque. les bracelets derrière le dos, et les photos sous une lumière blafarde. vos empreintes à jamais sur papiers, et le casier judiciaire qui s'est rempli en un éclair. le coup de marteau et la sentence. un an. un an c'est court, ça passera vite.
Le premier jour on vous a foutu à poil comme des mal propres, jambes écartées et mains baladeuses des gardiens renfrognés. On t'a palpé les burnes et quand t'as ouvert ta gueule on te les a écrasé. Alors t'as fait comme les autres, un temps. T'as serré les dents. On t'a filé une piaule de merde, un truc que vous partagiez à six, des putains de lits superposés. Sony il était pas dans la même, et ça t'a foutu en rogne de l'imaginer se faire dégommer sans que tu n'en saches rien.
Il est sept heures et demi quand tu ouvres les yeux. Réveillé par l'odeur âcre du foutre et de la sueur. Tu sautes du lit, parce que tu sens que quelque chose cloche, ça te tord le bide, tu devrais suivre le planning obligatoire qui commence par un tour dans les douches communes. Mais tu prends le chemin de la piaule de Sony, et quand tu passes la porte il est là, le connard qui tient la tête de ton frère contre le mur en béton. Son sourire te fais vriller les méninges. Et quand tu veux t'interposer, ils sont deux à te faire barrière. Véritable mur. toi tu bouges pas. qu'il te balance en ricanant le sbire, sa main posée sur ton torse. Parce qu'ici les nouveaux on les baptisent. Les coups dans les côtes c'est Sony qui les prends, sous tes yeux et t'as la sensation de les ressentir tout autant tant tu te sens impuissant. Quand ils le relâchent, il glisse le long du mur et tu te jettes à ses côtés. p'tain. il m'a pas raté. qu'il te lance en soulevant son t-shirt, ses flancs sont tuméfié. Ici les coups passent inaperçus, y'a pas de cris, y'a pas de larmes. Y'a que les marques cachés sous les sweats. je vais régler ça. les dents serrées. Et le regard de Sony qui te soutient que ce n'est pas la peine. T'es nerveux, toute la journée. Le sang qui pulse dans ton corps quand les regards de Butch et sa bande se posent sur vous dans la cafétéria. T'as la jambe qui bouge toute seule et quand il se lève. Tu récupères la tasse en métal sur ton plateau. T'as pas besoin de parler, ton frère te suit à la trace, tu retournes pas, tu sais ce que tu vas lire dans ses yeux. Mais t'as la fierté trop volumineuse pour un corps comme le tiens. C'est dans les chiottes que tu rentres, il pisse en sifflant le con. Il a peur de rien le vautour, croyant que personne ne peut l'attaquer, après tout c'est lui vole le plus haut dans le ciel. Tu te jettes sur lui. Tu cognes, la tasse en guise de point américain. T'as les pupilles dilatées, et le poing comme un bloc de béton. Il a même pas le temps de réagir, Sony qui rentre derrière toi. Il te retient pas, il sait que ça ne servira à rien. comme ça tout le monde verra ce que je t'ai fait, princesse. que tu craches en te redressant. Son visage en sang ne fait pas le moindre effet. ils ont compris très vite que vous ne faisiez qu'un.


(montsimpa, aujourd'hui.) T'as les ongles encore plein de cambouis quand tu pousses la porte du club de strip-tease. La journée a été dure, et l'envie de te changer les idées plus que prenante. Au bar, tu commandes une bière. Puis une deuxième. Tu parles avec le barman, un gars que tu connais depuis ta sortie du centre. Un ami ? Un contact, tout au plus. T'es pas comme tout ces mecs qui viennent ici, t'es pas accroché aux paires de fesses, ni au paires de seins. T'es là parce que y'a pas à dire, Jim sert la meilleure bière de tout le quartier. Pourtant ce soir, y'a tes yeux qui virevoltent jusqu'à la scène, celle-là, t'es presque sûr de l'avoir jamais encore vue. Les iris rivés sur la brune, t'es incapable de t'en décrocher. eh ? eh ? Jim, il nettoie ses verres, alors tu frappes sur le comptoir. c'est qui celle là ? Eris. Elle est pas là tout les soirs. Le goulot de la bière entre les lèvres, t'observes le spectacle, tu t'es même rapproché. T'as posé ton cul sur un des canapé douteux, et t'es resté jusqu'au bout. L’appétit au bout de la langue.
T'es revenu à plusieurs reprises, pour elle. Eris et ses courbes enchanteresses. Jamais trop près, jamais trop loin. Juste assez pour que son attention se concentre sur toi, ne serait-ce que quelques secondes. T'as jamais sorti un billet, t'étais pas de ceux qui lui glisser un ou dix dollars dans l'élastique de son sous-vêtement. Après son apparition t'es retourné au bar, nouvelle bière, nouveau whisky. Qu'importe. Y'a des doigts fins qui se glissent sur ton épaule, et tu te retournes sourires aux lèvres. L’incandescente à portée de main. T'es percuté par l'azur de ses yeux, et t'as un rire presque machiavélique quand elle te demande de lui offrir un verre. Ça en sera un, deux, trois. Quatre, avant que tu n'attrapes ses lèvres entre les tiennes. Son dos collé contre le comptoir, et ton corps pressé contre le sien. Et les regards posés sur vous, les mecs qui grognent parce qu'ils t'estiment chanceux ou alors pas assez bien pour une belle plante comme elle. Encore deux verres avant qu'elle ne te traîne à l'extérieur et que tu tires ton coup contre un mur. Puis c'est chez toi qu'on lieu le reste des hostilités. Vos corps à l'unissons dans une danse endiablée. Au matin, elle avait disparu. Mais tu l'as retrouvé un autre soir, dans son club. Représentation à laquelle tu ne portais pas d’intérêt pour attirer les regardes de la belle. Nouvelle nuit. Nouveaux soupirs, nouveaux coups de griffes. Quand tu te réveilles, la place est froide et les pensées incandescentes. T'as le corps encore chaud du siens, et un soupire de déception. Eris, mirage de tes nuits. T'enfiles un bas de jogging, et tu sors de ta chambre en te massant la nuque. Dans la cuisine, y'a Sony qui te regarde d'un air taquin. tu l'as vu ? non, toujours pas. il ricane et tu t'assois en face de lui, volant sa tasse de café brulante. non sérieux ? mais elle se barre à quelle heure ? j'vais finir par croire que tu l'as inventé. y'a son sourire qui te fait grimacer, tu bois une gorgée de café. j'ai même pas son putain de numéro. il joue les choqué, sa main devant sa bouche, piètre comédien. c'est sûr, elle existe pas. tu te branles tout seul la nuit, faut assumer bro. oh ta gueule. lances-tu avant de laisser ta tête tomber sur la table de la cuisine.

***

Il est trois heures du matin quand tu enfonces les clés dans la porte de ton appartement. L'alcool que tu as dans le sang t'oblige à t'y prendre à plusieurs reprises. Quand tu rentres t'es pris à la gorge par l'odeur des joints fumés tout au long de la journée, un brouillard presque épais dans le salon et les lumières bleutés de la télévision qui ricochent sur les murs de briques. Tu jettes tes chaussures dans l'entrée, et tu t'avances. Le volume monté au maximum n'arrange rien à ton mal de crâne, et t'as un soupire las quand t'aperçois Tani allongée sur le canapé. Vêtu d'un de tes boxers, et un t-shirt t'appartenant également. La tête à moitié dans le vide, la bouche ouverte et le corps inerte. Tu pourrais la réveiller, mais t'as attrapé par la faim qui tiraille ton ventre. T'ouvres le frigo dans la cuisine ouverte, à la recherche de tes yaourt favoris. Tu farfouilles, ce n'est que l’emballage vide que tu ressors. putain... excédé tu te diriges vers ta soeur d'adoption, tu jettes le carton vide sur son visage avant de taper du pied dans son mollet. t'en as bouffé combien ?! elle ne bouge pas, alors tu t'assois juste à côté d'elle, tu la secoues un peu plus fort. Dans le cendrier y'a les cadavres inachevés, et sur la table basse des pots de yaourt éparpillés. oh ! Tani, bordel ! t'en as bouffé combien ? ils étaient pas entamés quand j'suis parti ! la voilà qui entrouvre les yeux, se redresse. Sourire enfantin sur son visage angélique. bonjour ... elle s'étire, elle baille aux corneilles et tu l'observes un sourcil arqué. bah ... y'en avait combien dans la boite ? tu passes une main sur ton visage, secouant ta tête de gauche à droite. oh ça va, le bébé va bouder pour quatre petit yaourt ? minaude-t-elle. Tu la pousses de ta main, pour te caler à côté d'elle. j'avais la dalle. y'a ses yeux qui s'illuminent, et elle vient coller sa tête sur ton épaule nue. tu m'fais des pâtes ? va te faire foutre. craches-tu en t'enfonçant un peu plus dans le canapé pour regarder l'émission débile devant laquelle elle s'était endormie. Ca fait quelques semaines qu'elle est là, des semaines qu'elle prend ses aise. Des semaines que tu ne dis rien, parce que tu l'as abandonné Tani, au plus mauvais moment de sa vie. Tu sais pas si tu te rattraperas un jour. Tu sais pas. C'est finalement toi qui t'appuie sur elle, ta tête sur son épaule. Tu t'endormirais en quelques secondes.

    

pseudo/prénom : ici. scénario ou inventé : s'il s'agit d'un scénario, merci de préciser le créateur. autres persos : pour les dc/tc, et aussi ceux qui étaient sur l'ancienne version. tes impressions sur le forum : ici. où l'avez-vous connu : ici.

[/b]
Code:
<b>MICKY AYOUB</b> - Desi Cox



_________________


Dernière édition par Desi Cox le Lun 4 Avr - 2:42, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ike Lewis
MONSIEUR CHAMBY LEWIS.
avatar
MONSIEUR CHAMBY LEWIS.

Messages : 569
Emménagement : 24/03/2016
Pseudo : alma
Avatar : j. o'connel (balaclava)
Autres comptes : baya, driss
Bonus à long terme : 160

Âge : vingt-cinq
Statut : avec des mini boobs (#pouetpouet)
Occupation : combattant de ses propres démons et serveur chez mick le roi du karaoke

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 3:52

j'sais pas kité, mais t'es plutôt pas mal.
(joli moustache et tout, popopo )
puis comme j'suis gentille MOI j'veux bien avouer que, quand même, jt'aime bien hein. un peu. toussa. beaucoup quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1373-enfer-immacule http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2891-lumieres-baya-ike
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 6:17

Salut beauté :owen:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 9:00

t'es trop beau, genre, pour de vrai.
bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton Archie
i'm only a crack
in this castle of glass
avatar
i'm only a crack in this castle of glass

Messages : 779
Emménagement : 30/12/2015
Pseudo : a sam has no pseudo
Avatar : cameron monaghan (mine)
Autres comptes : ex uncle archie
Bonus à long terme : 0

Âge : twenty-two bullshits
Statut : black bird
Occupation : plongeur hier, barista aujourd'hui, dealeur demain, qui sait.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 10:36

mi amor de ma vida te quiero.

_________________
 
VOTEZ MOI PARCE QUE JE SUIS MIGNON ET GENTIL   ET PARCE QUE J'AI LE MEILLEUR DIRECTEUR DE CAMPAGNE AUSSI ET PARCE QUE J'OFFRE MON CORPS A TOUT CEUX QUI VOTERONT POUR MOI Arrow  
#MISTERTSHIRTMOUILLE2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2408-cheap-thrills-wes http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2434-unspoken-wes#60362
Sony Cartwright
Y A DU MONDE AU BALCON
avatar

Messages : 448
Emménagement : 24/03/2016
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : miles teller, bbjavi.
Autres comptes : nora, arìa, elis.
Bonus à long terme : 80

Âge : vingt-cinq ans à errer.
Statut : standing in the darkness.
Occupation : la tête dans les couches. nounou à temps plein.
Rps en cours : ike (3), siam (2), mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 10:44

j'suis pas le premier, trahison
mais j't'aime quand même tellement tétrobo et troparfé

_________________
never had a woman like you ♒︎ honey you can do it, do it to me all night long. Only one who turn me on all through the night time, right around the clock. to my surprise she never stops, she is a whole lotta woman. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1382-solo-ride-until-i-die-sony http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1411-far-alone-sony
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 12:27

t bô
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 14:30

arrêtez de lui lancer des fleurs il se sent déjà plus à la normale
T'as un vilain coquard sur la joue
c'est cheum les bleus faut remplacer ça par des suçons c'est plus sexy c'est bien connu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 17:07

merci à tous, c'est vous qui êtes beaux ouais.
ike, t'es qui ? t'es moche. (mais jotem, même si t'es un mec )
nana, eh coucou.
sony, le plus beau du monde c'est toi, toujours premier dans mon coeur bro on va etre les plus bg du forum ouais ouais
angelica, t'es bonne. on fait des petits ? ou tu me fais des suçons au choix ? j'sais que tu m'aimes, meme avec un coquard sur la joue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 17:26

je peux faire les deux j'ai la permission de mon fiancé il parait
j'aime toutes tes têtes oui mais ça reste J-E le meilleur
Revenir en haut Aller en bas
Ike Lewis
MONSIEUR CHAMBY LEWIS.
avatar
MONSIEUR CHAMBY LEWIS.

Messages : 569
Emménagement : 24/03/2016
Pseudo : alma
Avatar : j. o'connel (balaclava)
Autres comptes : baya, driss
Bonus à long terme : 160

Âge : vingt-cinq
Statut : avec des mini boobs (#pouetpouet)
Occupation : combattant de ses propres démons et serveur chez mick le roi du karaoke

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 18:20

J-E de la Taille a écrit:

ike, t'es qui ? t'es moche. (mais jotem, même si t'es un mec

t'es obligé de m'aimer de toute façon. J'te laisse plus le choix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1373-enfer-immacule http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t2891-lumieres-baya-ike
Sony Cartwright
Y A DU MONDE AU BALCON
avatar

Messages : 448
Emménagement : 24/03/2016
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : miles teller, bbjavi.
Autres comptes : nora, arìa, elis.
Bonus à long terme : 80

Âge : vingt-cinq ans à errer.
Statut : standing in the darkness.
Occupation : la tête dans les couches. nounou à temps plein.
Rps en cours : ike (3), siam (2), mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 19:02

J-E de la Taille a écrit:
sony, le plus beau du monde c'est toi, toujours premier dans mon coeur bro on va etre les plus bg du forum ouais ouais

on est déjà les plus bg du forum
tellement hâte d'en lire plus

_________________
never had a woman like you ♒︎ honey you can do it, do it to me all night long. Only one who turn me on all through the night time, right around the clock. to my surprise she never stops, she is a whole lotta woman. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1382-solo-ride-until-i-die-sony http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1411-far-alone-sony
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 21:23

JORE CEY KOI C DOUBLECER, TRECER, QUADRICER, CINCECER ?

YEN A DE PARTOU PTAIN affraid

Mais ca va, t'as le souag, alors j't'aime bien ptite raclure.

Re-bienv'nue
Revenir en haut Aller en bas
Loan Caldwin
ON L'APPELLE MONSIEUR PORC.
avatar
ON L'APPELLE MONSIEUR PORC.

Messages : 583
Emménagement : 17/12/2015
Pseudo : mymy
Avatar : shanina shayk (tearsflight)
Autres comptes : charlie
Bonus à long terme : 0

Âge : 23 ans
Statut : Complicated
Occupation : chroniqueuse radio de la rubrique 'coté cœur'. Elle se fait appeler Vénus.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Ven 25 Mar - 22:30


_________________

    Something about you makes me
    wanna do things that I shouldn't
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t208-la-lionne http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t234-une-lionne
Rafaëlle Coolidge
la folie qui fait tout
avatar

Messages : 2449
Emménagement : 02/12/2015
Pseudo : marine
Avatar : bb lapin. (@faust)
Autres comptes : tigrou et maé.
Bonus à long terme : 0

Âge : vingt-trois.
Statut : FAN TEAM TIGRA!
Occupation : banditisme.
Rps en cours :
OPEN!
sony, butt, rae


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Sam 26 Mar - 15:02

micky, ce choix parfait! hâte d'en savoir un peu plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Sam 26 Mar - 15:56



tu comptais me le dire quand ? on peut savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Sam 26 Mar - 20:25

@Desi Cox a écrit:
t'as l'air louche, même ton rire il casse l'ambiance
j'aime tellement cette phrase omfg
rebienvenue, desi a l'air cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Sam 26 Mar - 23:45

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Desi Cox
WE DIE TOGETHER.
avatar
WE DIE TOGETHER.

Messages : 166
Emménagement : 25/03/2016
Pseudo : WAX
Avatar : ayoub. (flightless bird)
Autres comptes : /
Bonus à long terme : 0

Âge : vingt cinq ans.
Statut : collectionneur de chat.
Occupation : lâche.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Dim 27 Mar - 16:25

angelica, si tu aimes toutes mes têtes alors je connais ta préférence pour j-e va, t'en fais pas.
ike, mah oui je t'aime
sony, t'es vraiment le plus beau toi.
loan, que devrais-je dire de toi  ?
émile, pardon pardon pardon pardon (...) pardon. jotem


merci à tous pour ce gentil nouvel-accueil. je termine vite vite ma fiche  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Chamberlain
MADAME CHAMBY LEWIS
avatar
MADAME CHAMBY LEWIS

Messages : 7249
Emménagement : 01/12/2015
Pseudo : alexia, moonstruck.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Autres comptes : sony, arìa, elis.
Bonus à long terme : 89

Âge : vingt-deux ans.
Statut : #pouetpouet
Occupation : tornade blonde à l'éruption solaire.
Rps en cours : doudou, rust, lys, iké, mia.

Social Simbook
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   Mar 29 Mar - 13:22

j'te valide parce que t'es leplubodéplubo

_________________
my ghost, where'd you go? ♒︎ i don't like them innocent, i don't want no face fresh. i like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies. kiss me in the corridor, but quick to tell me goodbye. and i swear i hate you when you leave but i like it anyway. © endlesslove.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t53-nora-wasted-youth http://thesimsplaywithlife.forumactif.org/t1783-nora-blue-moon
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Suck my fat one, you cheap dime store hood.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suck my fat one, you cheap dime store hood.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "the make up store"?
» Marie Claire Idées n°68 ou Tuto de store qui s'enroule
» Zahra Beauty Store
» Niwel beauty store
» L'art de se sentir cheap/hypocrite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the sims™ PLAY WITH LIFE :: NOUVELLE PARTIE :: Créer un sim :: Sims validés-
Sauter vers: